Soudan du Sud  : reprise des activités sur les champs pétroliers endommagés

Les autorités sud-soudanaises ont annoncé ce vendredi la reprise de la production de pétrole sur les champs de pétrole endommagés dans l'Etat d'Unité à partir de septembre prochain. Les travaux de réparations en cours de réalisation par une équipe conjointe de techniciens du Soudan du Sud et du Soudan, sont presque terminés, assure-t-on à Juba.
Le Soudan du Sud, pays enclavé, dépend de ses exportations de pétrole vers le nord pour soutenir son économie. Ici, des camions-citernes sur une section inondée d'une route à Nimule, près de la frontière ougandaise, le 27 août 2013.
Le Soudan du Sud, pays enclavé, dépend de ses exportations de pétrole vers le nord pour soutenir son économie. Ici, des camions-citernes sur une section inondée d'une route à Nimule, près de la frontière ougandaise, le 27 août 2013. (Crédits : Reuters)

Les autorités du Sud-Soudan ont annoncé vendredi dernier que la production de pétrole devrait reprendre début septembre prochain sur les champs de pétrole endommagés dans l'Etat d'Unité lors de la guerre civile qui avait éclaté fin 2013.

D'après la porte-parole adjointe du gouvernement sud-soudanais, Lilly Albino, les travaux de réparation entrepris sur les champs en question par l'équipe conjointe de techniciens du Soudan du Sud et du Soudan s'achèveraient avant le 1er septembre afin que la production puisse reprendre.

«Nos ingénieurs sont sur le terrain et travaillent sans arrêt pour s'assurer que tous les préparatifs soient bien achevés avant le 1er septembre. Une fois que la production aura repris, nous produirons à pleine capacité», a déclaré la responsable sud-soudanaise qui intervenait à l'issue d'une conférence ministérielle hebdomadaire, face à la presse sud-soudanaise.

Rappelons que les travaux de réparation découlent d'un accord entre Juba et Khartoum signé en juin 2018 qui veut que les deux pays forment une équipe pour réparer ensemble les infrastructures pétrolières endommagées afin de faciliter la reprise de la production dans les trois mois à venir. Les deux pays devraient également mettre sur pied une force de sécurité conjointe en vue de protéger les installations pétrolières contre d'éventuelles nouvelles attaques.

Une production de 200 000 barils par jour

Le mois dernier, le gouvernement sud-soudanais avait indiqué qu'il espérait augmenter sa production pétrolière de 130 000 à plus de 200 000 barils par jour au cours des prochains mois, grâce à la réouverture des champs d'Unité. «Cela [la réouverture des champs, NDLR] augmentera les recettes du gouvernement et contribuera à la stabilité économique», a déclaré Lilly Albino.

E-GOV : Quelles stratégies pour des services publiques performants ?

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.