Le groupe français Engie construira huit centrales solaires hybrides au Gabon

 |   |  244  mots
Les futures centrales devront réduire les coûts de production de l'énergie au Gabon, notamment en permettant l'économie d'un million de tonnes de litres de fuel par an.
Les futures centrales devront réduire les coûts de production de l'énergie au Gabon, notamment en permettant l'économie d'un million de tonnes de litres de fuel par an. (Crédits : Charles Platiau)
Suite à un partenariat signé avec la Caisse de dépôts et consignation du Gabon, le groupe industriel énergétique français Engie va construire huit centrales solaires hybrides d'une puissance cumulée de 2,2 mégawatts dans le pays. Objectif : renforcer la capacité énergétique du Gabon.

Le groupe Engie, à travers sa filiale Ausar Energy, va commencer dans les prochaines semaines l'installation de 8 centrales solaires hybrides d'une capacité globale de 2,2 mégawatts au Gabon. Le projet a fait l'objet d'un accord de partenariat signé ce début de semaine entre le géant français et la Caisse des dépôts et consignations (CDC), en présence du ministre gabonais de l'Énergie, Pascal Eyogo, Edzang ; du directeur général de la Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG), Marcelin Akendengue, et du directeur de la CDC, Régis Bignoumba. D'après les sources proches du dossier, l'accord vise à renforcer les capacités énergétiques du Gabon et contribuera à matérialiser la volonté du gouvernement gabonais de promouvoir le solaire.

En effet dans les localités qui devront bénéficier des centrales, alors que les populations consomment plutôt de l'énergie fournie par les centrales thermiques au fuel, celles-ci se tourneront de plus en plus vers l'énergie solaire. Le projet permettra ainsi, assure-t-on à Engie, d'économiser «un million de tonnes de litres de fuel par an, soit 2 600 tonnes de CO2 et réduire les coûts de production de 30%».

Le groupe français indique que cette opération répond à sa stratégie de favoriser la production et la distribution en Afrique, des centrales centralisées d'électricité à base d'énergies renouvelables et permettre aux localités non raccordées d'accéder à l'énergie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :