Casablanca accueille la grand-messe de l'efficacité énergétique en Afrique

 |   |  395  mots
(Crédits : Reuters)
La 3e édition des Rencontres africaines de l'efficacité énergétique se tiendra le 13 mars à Casablanca au Maroc. Axé sur thème de «l'efficacité énergétique dans les territoires : renforcement des capacités et financement vert», ce rendez-vous se focalisera sur les questions liées au financement et à l'investissement dans l'efficacité énergétique.

Des représentants et acteurs économiques de pays africains sont attendus la semaine prochaine dans la ville marocaine de Casablanca. Cette dernière accueille le 13 mars la 3e édition des Rencontres africaines de l'efficacité énergétique, un évènement initié par AOB Group sous l'égide du ministère marocain de l'Energie, des mines et du développement durable.

Labellisé COP23 et organisé en partenariat avec l'Agence marocaine de l'efficacité énergétique (AMEE), l'Agence en charge de l'efficacité énergétique auprès du G20 IPEEC et l'Agence Internationale de l'Energie (AIE), la Banque Européenne de développement (BERD) et la Banque africaine de développement (BAD), etc., l'évènement est axé autour du thème «L'efficacité énergétique dans les territoires : renforcement des capacités et financement vert» et permettra aux participants d'échanger sur des questions liées notamment à l'investissement dans l'efficacité énergétique.

«Le programme de l'événement a été conçu spécialement pour répondre aux problématiques énergétiques des entreprises marocaines publiques et privées, ainsi qu'aux régions qui font plus que jamais partie de l'écosystème de l'Energie. La transition énergétique a besoin à la fois d'une politique publique nationale forte et cohérente, d'une collaboration internationale dynamique et concrète, mais le plus important est d'investir dans l'efficacité énergétique partout sur les territoires. Le rôle des régions et des villes est particulièrement important pour le déploiement des investissements et de projets », note-t-on dans un communiqué des organisateurs.

Sont attendus à cette grand-messe plusieurs décideurs nationaux et internationaux, des experts et des chercheurs et des acteurs des secteurs public et privé. On citera notamment les noms de Steve Anderson, lauréat du prix des Nations Unies pour le climat ; Cheik Sylla vice-président de la COP21 et conseiller du président sénégalais Macky Sall ; Soumaila Ibrahim, expert de l'Efficacité énergétique à la CDEAO ; et Mélanie Slade, directrice Efficacité énergétique à l'Agence Internationale de l'énergie.

A noter que le rendez-vous de Casablanca ne sera pas le seul dans le cadre de ces Rencontres africaines. Cette édition sera suivie à partir de septembre 2018 de deux ateliers de travail en Afrique de l'Ouest, notamment à Dakar au Sénégal et à Abidjan en Côte d'Ivoire et d'un atelier en Afrique du Nord, dans la capitale égyptienne, Le Caire.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :