L'Ouganda bientôt producteur d'énergie nucléaire ?

 |   |  414  mots
(Crédits : Reuters)
Après avoir sollicité l’aide de la Russie, l’Ouganda a entamé les négociations avec ce ténor du nucléaire depuis quelques temps. Un accord bilatéral est en vue et la phase initiale pourrait consister en la mise sur pied de quatre centrales nucléaires au Nord, au Centre, à l'Est et à l'Ouest du pays.

L'Ouganda sera-t-il le prochain pays d'Afrique sur la liste des producteurs d'énergie nucléaire ? Ce pays d'Afrique de l'Est a récemment entamé des pourparlers avec la Russie dans ce sens. La démarche a été actée par une rencontre à Lusaka entre Viktor Polikarpov Rosatom, vice-président Afrique subsaharienne de la société publique russe de l'énergie nucléaire Rosatom State Atomic Energy Corporation et le président ougandais Yoweri Museveni, en présence des fonctionnaires du ministère de l'Energie.

Bientôt un accord ?

Selon le président, le projet ougandais qui devrait voir le jour dans un avenir proche, consistera en une « utilisation pacifique de l'énergie nucléaire ». Et la coopération bilatérale devrait notamment toucher le développement de l'infrastructure nucléaire, la formation du personnel, la sensibilisation du public, la médecine nucléaire et l'agriculture. D'après la presse locale, les deux parties auraient durant cette rencontre dit leur volonté de coopérer et la Russie serait prête à fournir toute l'assistance nécessaire. L'accord bilatéral serait incessant.

3 milliards $ pour 3 000 mégawatts

De son côté, le ministère de l'Energie et du développement minéral se penche déjà sur l'étude du projet. Il propose quatre sites pour la phase initiale dans les districts de Lamwo (Nord), Nakasongola (Centre), Buyende (Est) et Kirihura (Ouest). Chacun d'eux accueillerait chacune une centrale nucléaire. Le tout nécessiterait, d'après les études menées par le département de tutelle, un investissement de 3 milliards de dollars pour la production de 3000 mégawatts d'électricité.

Cette coopération Ougando-russe sera la concrétisation d'une longue préparation. Pour rappel, les principes et domaines de l'utilisation pacifique de l'énergie nucléaire ont été approuvés par le Parlement ougandais en 2002 et la loi sur l'énergie atomique portant création du Conseil de l'énergie atomique (relevant du ministère de l'Energie) a été adoptée en 2008. Et c'est dans le cadre de son Plan de développement national baptisé « Vision de 2040 » que le pays prévoit d'utiliser ses réserves d'uranium pour produire l'électricité à partir de centrales nucléaires.

La concrétisation de ce projet introduira l'Ouganda sur la liste des pays producteurs d'électricité à partir de centrales nucléaires où l'Afrique du Sud est jusqu'à présent le seul du continent. A noter qu'au Ghana, au Nigéria ainsi que dans les pays du Maghreb, des études sont en cours.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/11/2016 à 12:16 :
Les pays d’Afrique ont besoin du soutien pour accélérer le développement économique. Le partenariat avec la Russie, qui reste un leader dans le domaine d’énergie nucléaire, est un aide sensible de sa part.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :