Industrie pharmaceutique : le français Biogaran lance ses activités commerciales au Gabon

 |   |  351  mots
(Crédits : Pixabay)
Le laboratoire pharmaceutique Biogaran, filiale de Servier et producteur majeur de génériques en France, vient le déployer ses activités commerciales au Gabon. Il prévoit également d'étendre ses activités au Mali, au Sénégal et à la Guinée-Conakry en début d'année 2020.

Biogaran, filiale du groupe Servier et 1er laboratoire français de médicaments génériques en France, commercialisera 35 médicaments provenant de sa gamme de près de 900 références.

Les médicaments Biogaran couvrent un large éventail de pathologies de plus en plus présentes sur le continent africain telles que l'hypertension et le diabète, dont le Gabon est le 3e pays le plus affecté de la sous-région d'après la Fédération internationale du Diabète (FID).

Le déploiement de Biogaran sur le continent africain représente une alternative pour les pouvoirs publics africains dans leur lutte contre la contrefaçon de produits pharmaceutiques. D'après l'organisation ENACT Africa, le marché mondial des médicaments contrefaits représente 200 milliards de dollars. Ces produits pharmaceutiques frauduleux se trouvent majoritairement dans les pays en développement dont 42% se trouvent en Afrique, selon l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime. Chaque année, ces médicaments de qualité inférieure ou falsifiés causent la mort de près de 100 000 personnes en Afrique, selon l'OMS.

Renforcer sa présence sur le continent

Le laboratoire pharmaceutique est présent au Nigéria depuis 2017, à travers Swipha, une société de production et de distribution de médicaments dédiée au marché nigérian. Depuis le début de l'année 2019, Biogaran exporte ses produits en Côte d'Ivoire et a par ailleurs lancé ses activités en République du Congo en septembre dernier. Le laboratoire prévoit également d'étendre ses activités au Mali, au Sénégal et à la Guinée-Conakry en début d'année 2020.

Pour rappel, Biogaran est aujourd'hui numéro un français des génériques. Sur l'exercice 2018, le laboratoire a réalisé un chiffre d'affaires brut de plus de 1,2 milliards d'euros avec 290 millions d'unités vendues. À l'international, le groupe est notamment présent au Brésil à travers la société Pharlab. Avec le rachat au Nigeria de Swipha en 2017, laboratoire de médicaments génériques, Biogaran a réalisé sa première implantation en Afrique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :