Algérie : Ipsen France et Isly Holding lancent une unité de fabrication d'anticancéreux

 |   |  369  mots
Au premier semestre 2018, le chiffre d’affaires consolidé du groupe Ipsen France a atteint 1 064,5 millions d’euros, en hausse de 21,5% d’une année sur l’autre.
Au premier semestre 2018, le chiffre d’affaires consolidé du groupe Ipsen France a atteint 1 064,5 millions d’euros, en hausse de 21,5% d’une année sur l’autre. (Crédits : © Stefan Wermuth / Reuters)
La société Ipsen Pharma Algérie Spa a officiellement vu le jour ce jeudi 6 septembre en Algérie. L'annonce a été faite par le groupe pharmaceutique français Ipsen et son partenaire algérien Isly Holding. Les travaux de construction de l'usine de la nouvelle société mixte spécialisée dans la fabrication de médicaments anticancéreux cancéreux devraient démarrer d'ici la fin de cette année et sa mise en production est annoncée pour 2021.

Le groupe pharmaceutique français Ipsen et le groupe algérien Isly Holding ont décidé de renforcer la lutte contre le cancer en Afrique. Ce jeudi, les deux partenaires ont lancé officiellement, la création de la société mixte de fabrication locale de médicaments pour les cancéreux, Ipsen Pharma Algérie Spa. L'information a été apportée à la presse lors d'une rencontre consacrée à l'inauguration du siège de la société mixte et au transfert du personnel du bureau de liaison.

L'implantation de Ipsen Pharma Algérie Spa intervient après l'accord de partenariat signé en décembre 2017 à Paris à l'occasion de la réunion du Comité intergouvernemental de haut niveau (CIHN) de la France et de l'Algérie. La nouvelle société a nécessité un investissement de 20 millions d'euros conformément à la règle de 49/51 entre les deux partenaires français et algérien, a-t-on indiqué.

A noter que l'usine sera implantée au niveau du pôle technologique de Sidi Abdellah à Alger. Le dossier de dégagement de l'assiette foncière qui abritera l'usine de 3000 m2 a été déposé au niveau du ministère algérien de l'Habitat.

Ainsi, la première pierre de la nouvelle société est prévue avant la fin de cette année. Sa mise en production devrait quant à elle intervenir en 2021. «La priorité c'est d'avoir une usine opérationnelle dans les délais et qui fabriquera un médicament validé», a déclaré Benoit Hennion du Groupe Ipsen.

Impacts sanitaires et économiques

Une fois entrée en production, Ipsen Pharma Algérie Spa aidera à répondre au besoin local en soins médicamenteux. Elle permettra également le transfert technologique et la réduction de la facture d'importation des médicaments anticancéreux. La nouvelle société favorisera une économie d'environ 20 millions d'euros à l'Algérie, a indiqué Adlane Soudani, PDG d'Ipsen Pharma Algérie Spa. Selon le responsable, à terme, 80% des produits Ipsen seront produits localement.

Pour sa part, Guillaume Freneuil, vice-président opération intercontinentale Santé familiale chez Ipsen a ajouté que Ipsen Pharma Algérie Spa permettra la création d'une cinquantaine d'emplois directs hautement qualifiés, notamment des pharmaciens et ingénieurs, exclusivement locaux.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :