Automobile : à Tanger, Renault Maroc se met au véhicule électrique dès 2023

A l'occasion des dix ans de son usine de Tanger célébrés mardi, Renault Maroc annonce le lancement de la fabrication de son premier véhicule électrique. Une étape décisive du développement de cette filiale du géant français de l'automobile qui exporte déjà dans plus de 70 pays.
Ristel Tchounand
(Crédits : DR)

Le modèle DUO de Mobilize -la marque de véhicules électriques du groupe Renault-sera fabriquée au Maroc à compter de 2023. Le géant français de l'automobile l'a annoncé mardi, en marge des festivités liées au dixième anniversaire de son usine de Tanger, qui ont connu la participation de plusieurs personnalités dont le ministre marocain du Commerce et de l'Industrie, Ryad Mezzour, la directrice générale de Mobilize Clothilde Delbos ou encore le directeur industriel du groupe Renault José Vicente de Los Mozos.

Lancé il y a près d'un an et demi pour conquérir le marché des services de mobilité, Mobilize a conçu quatre modèles à savoir la Limo -une berline électrique destinée aux chauffeurs professionnels, la Hippo -dédiée aux livraisons lourdes, la Bento -pour la livraison de petits colis et la Duo, une « mini-voiture 100% électrique et connectée, destinée à la mobilité partagée », comme le décrit le groupe Renault. Le quadracycle électrique a été notamment exposé au Vivatech 2021. « Renault Group renouvelle sa confiance dans son dispositif industriel en annonçant un nouveau véhicule sur les chaines de l'usine de Tanger », a déclare Mohamed Bachiri, Directeur Général de Renault Group Maroc.

Un PPP « réussi »

Au royaume chérifien, l'installation industrielle de Renault -inaugurée par le roi Mohammed VI en 2012- est très importante pour les officiels. Fruit d'un partenariat public-privé (PPP), l'usine a fait du secteur automobile la première filière d'exportation du Maroc depuis 2014, avec à date près de 2,4 millions de véhicules produits et expédiés vers plus de 70 pays. Le ministre Ryad Mezzour, qui a présidé les célébrations de mardi salue « un partenariat réussi qui s'ouvre sur des horizons stratégiques et prometteurs ».

« Le lancement de la production du 1er véhicule électrique sur les chaînes de Tanger illustre l'attractivité affirmée de la plateforme marocaine », a-t-il déclaré, soulignant qu'avec ce nouveau projet de Renault, la filière automobile au Maroc « opère à pas sûrs sa transition vers l'électrification et la mobilité durable ».

Du Cobalt marocain dans les véhicules Mobilize

Fabriquer des véhicules électriques implique, on le sait, un approvisionnement conséquent en certains minerais dont le lithium, le platine, les terres rares..., mais aussi le cobalt. En juin dernier, le groupe Renault a signé un partenariat avec le groupe minier marocain Managem pour la livraison annuelle de 5 000 tonnes de sulfate de cobalt sur sept années à compter de 2025. Extrait de la mine de Bou Azzer, dans la région d'Ouarzazate vers le désert marocain, ce cobalt devrait favoriser la production d'au moins 300 000 véhicules électriques selon les déclarations à la presse d'un responsable de l'entreprise basée à Casablanca et implantée en Guinée, au Gabon, en République Démocratique du Congo (RDC) et au Soudan. Pour le ministère marocain du Commerce et de l'Industrie, ce deal « confirme [la] nouvelle dynamique industrielle » du secteur de l'automobile qui ainsi « contribue à la montée en puissance de l'écosystème ».

La future voiture électrique de construction marocaine par Renault viendra étoffer la liste des initiatives du genre en Afrique. Au Rwanda en janvier dernier, c'est le constructeur chinois TAILG qui inaugurait une usine dédiée à la fabrication des véhicules électriques. Depuis les expérimentations de 2019 toujours au pays de Paul Kagamé, l'allemand Volkswagen a lui aussi produit des véhicules électriques.

Article mis à jour le 15.09.2022 à 08:21.

Ristel Tchounand
Les femmes africaines face au saut technologique

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.