Aéronautique : l'Algérie fabriquera avec l'italien Leonardo des d'hélicoptères de type AgustaWestland

 |   |  442  mots
L'AgustaWestland AW169 est un hélicoptère bimoteur léger italien. Sa conception a été annoncée par la société AgustaWestland au Farnborough International Airshow le 19 juillet 2010, le premier prototype effectua son premier vol le 10 mai 2010.
L'AgustaWestland AW169 est un hélicoptère bimoteur léger italien. Sa conception a été annoncée par la société AgustaWestland au Farnborough International Airshow le 19 juillet 2010, le premier prototype effectua son premier vol le 10 mai 2010. (Crédits : DR.)
Dans le cadre de la poursuite de la coopération entre l'Algérie et l'Italie, les deux pays ont décidé de lancer une société commune de fabrication d'hélicoptères légers et moyens, dénommée Leonardo Hélicoptères-SPA/Algérie. L'acte portant création de la société a été signé lundi à Alger entre le secrétaire général du ministère de le Défense, le général-major Abdelhamid Ghriss, et le général de corps d'armée, Nicolo Falsaperna, secrétaire général du ministère de la Défense italienne, et directeur national de l'Armement.

Lundi, le secrétaire général du ministère algérien de le Défense nationale, le général-major Abdelhamid Ghriss, a conclu avec le général de corps d'armée, Nicolo Falsaperna, secrétaire général du ministère de la Défense italienne, et directeur national de l'Armement, un acte portant création d'une société de fabrication d'hélicoptères légers et moyens pouvant servir à divers usages. Ces hélicoptères seront utilités par l'Algérie pour le transport de personnels et cargo, l'évacuation sanitaire, la surveillance et le contrôle, selon un cahier de charges qui prévoit l'exportation à l'étranger. Cette société est le fruit d'un partenariat entre les deux pays.

«Un partenariat entre l'Etablissement de développement de l'industrie aéronautique (EDIA) relevant de la Direction des fabrications militaires du ministère de la Défense nationale et les compagnies Leonardo-International et Leonardo Hélicoptères a été acté suite au protocole d'accord industriel et commercial signé le 11 août 2016, portant production d'hélicoptères de type AgustaWestland sur le site d'Aïn Arnat, wilaya de Sétif».

Lire aussi : Algérie : dimanche surréaliste autour de la candidature de Bouteflika

100 appareils fabriqués sur 10 ans

Selon le directeur général de l'Etablissement de développement de l'industrie aéronautique (EDIA), le général Belhadj Mouloud, «la société fabriquera 100 appareils sur les 10 prochaines années, dont une partie sera destinée à l'exportation». A l'en croire, la future société emploiera 300 personnes hautement qualifiées.

Cette société dénommée Leonardo Hélicoptères-SPA/Algérie, a-t-il précisé, bénéficiera, dès son lancement, «d'un réseau de distribution local et international et d'un service après-vente incluant l'ensemble des échelons de réparation et de service après-vente garantissant les différents échelons de réparation et son propre système de formation et de qualification pour ses propres besoins et ceux des clients».

Aucune date n'est pour le moment communiquée concernant la date de lancement de cette société. Mais le ministère algérien de le Défense nationale précise déjà que ce projet de coopération bilatérale «va soutenir le développement d'activités de haute technologie dans les matériaux composites, mécanique de précision, électronique et optoélectronique» et souligne que c'est un partenariat qui «entre dans le cadre de l'intérêt qu'accorde le Haut commandement de l'Armée nationale populaire au développement des fabrications militaires, afin de contribuer au développement de l'économie nationale et renforcer son potentiel».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :