Côte d’Ivoire : le gouvernement et Airbus s’allient pour la construction d’une industrie aéronautique locale

 |   |  480  mots
(Crédits : DR)
La Côte d’Ivoire fait appel à Airbus pour accompagner le développement d’une industrie aéronautique et spatiale locale. Un accord de collaboration vient d’être signé dans ce sens. Les détails.

«Nous sommes déterminés à concrétiser notre vision et à faire de la Côte d'Ivoire un pôle de la technologie aéronautique et spatiale en Afrique», a déclaré le vice-président de Côte d'Ivoire, Daniel Kablan Duncan, qui a présidé vendredi 15 juin à Toulouse, la cérémonie de signature d'un accord de collaboration entre le gouvernement ivoirien et Airbus pour le développement du secteur de l'industrie aéronautique et spatial en Côte d'Ivoire.

Ratifié par le ministre ivoirien des Transports de Côte d'Ivoire Amadou Koné et le président d'Airbus Afrique Moyen-Orient, Mikail Houari, cet accord consistera en pratique à explorer les domaines clés dudit secteur dans lesquels la Côte d'Ivoire pourrait développer une expertise. «La collaboration entre les secteurs public et privé est essentielle pour favoriser la croissance économique et industrielle. Ce protocole d'accord nous permettra de [...] partager notre expertise, discuter des opportunités et soutenir les efforts du gouvernement dans la construction d'un secteur aéronautique et spatial robuste et durable», a déclaré Guillaume Faury, président d'Airbus Commercial Airbus, soulignant l'engagement pour le leader mondial de l'aéronautique à soutenir le développement socio-économique durable de l'Afrique.

Ces dernières années, le secteur de l'aéronautique en Côte d'Ivoire connait un essor certain. Identifié comme un des secteurs clés de son développement économique, le pays, voulant davantage miser sur son potentiel, s'est lancé récemment dans une logique de renforcement de son positionnement de hub aérien dans la sous-région ouest-africaine. C'est dans ce cadre que les autorités ont inauguré en septembre dernier, à Abidjan, le tout premier Centre des métiers de l'aviation. Il s'agit d'un centre de formation professionnelle dédié au personnel des compagnies aériennes des aéroports de Côte d'Ivoire et de la sous-région.

En vue d'un «cadre plus solide pour le développement industriel»

Le pays dirigé par Alassane Ouattara poursuit par ailleurs, depuis sept mois, les travaux d'extension et de modernisation de l'aéroport international d'Abidjan. Pour un investissement total de 42 milliards Fcfa, ce projet devrait permettre d'accroître la capacité de l'aéroport qui ambitionne d'accueillir 5 millions de passagers en 2022. Dans ce contexte, entre autres, Business France organise fin juin des rencontres avec des entreprises internationales du secteur pour leur proposer de les accompagner dans le développement de leurs activités en Côte d'Ivoire grâce à des partenariats locaux. C'est dire la dynamique actuelle autour de l'industrie aéronautique.

Avec plusieurs projets à venir, l'Etat ivoirien reste confiant dans son partenariat avec Airbus, comme l'a souligné le Premier ministre :

«Nous sommes convaincus que ce partenariat avec Airbus contribuera à la croissance économique de notre pays et nous aidera à mettre en place un cadre plus solide pour le développement industriel, la création d'emplois et le développement des compétences».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :