Mauritanie : inauguration du centre de simulation opérationnelle du G5 Sahel à Nouakchott

 |  | 452 mots
Lecture 2 min.
(Crédits : Masa)
Le centre permettra aux effectifs militaires du G5 Sahel de disposer d'un « puissant outil de simulation opérationnelle basé sur l'usage de l'intelligence artificielle ».

MASA Group SA (MASA), un des principaux développeurs de logiciels de modélisation et de simulation basés sur l'intelligence artificielle (IA) pour les marchés de la défense, de la gestion de crise et des jeux sérieux, a participé à l'inauguration du Centre de simulation opérationnelle du G5 Sahel dont elle est partenaire.

La cérémonie d'inauguration du centre de simulation opérationnelle (CSO) du collège du G5 Sahel de Nouakchott en Mauritanie s'est déroulée en présence du ministre mauritanien de la Défense -président en exercice du conseil des ministres en charge de la défense des pays du G5 Sahel-, de plusieurs membres du corps diplomatique, dont l'ambassadeur de France en Mauritanie.

Selon un communiqué de MASA, ce centre permettra au G5 Sahel de disposer d'un « puissant outil de simulation opérationnelle basé sur l'usage de l'intelligence artificielle ».

Développé en partenariat avec la société française MASA, ce centre de simulation permettra aussi de conduire la formation des officiers stagiaires ainsi que l'entrainement des postes de commandement de la force conjointe du G5 Sahel avec un « remarquable niveau de réalisme ». A ce titre, il constituera un atout majeur pour le développement des capacités des forces armées sahéliennes.

Le Collège de défense du G5 Sahel a pour mission de pourvoir aux besoins des forces de défense et de sécurité des pays du G5 Sahel en officiers supérieurs formés à la planification et à la conduite des opérations. La France, à travers la mission de coopération de défense de son ambassade en République islamique de Mauritanie, accompagne le Collège depuis sa création à Nouakchott en 2016. Elle y consacre des moyens humains et financiers importants qui ont permis à cette école de guerre sahélienne d'atteindre « les meilleurs standards internationaux en termes de formation opérationnelle et académique ».

« MASA est particulièrement fier de doter la première école de guerre transnationale au monde de son logiciel Sword », commente le général Marc de Fritsch, directeur général de la société MASA Group. Sword est une simulation automatisée, agrégée et constructive conçue pour améliorer la formation, l'analyse et l'aide à la décision des états-majors militaires et des décideurs dans le secteur de la gestion de crise. Sword offre aux utilisateurs des scénarios très réalistes ainsi qu'une plate-forme de simulation ouverte qui est interopérable avec d'autres simulations et systèmes de commandement et de contrôle (C2). Elle peut être déployée via des serveurs distants dans le Cloud et est disponible en plusieurs langues.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :