Agroindustrie : la Tunisie toujours dans le Top 10 des producteurs de tomate transformée

 |  | 315 mots
Lecture 2 min.
(Crédits : Reuters)
La transformation de la tomate est assurée par 26 conserveries avec une capacité de transformation totale de 36 000 T de tomates fraiches par jour.

Pour la troisième année consécutive, la Tunisie garde sa dixième place au niveau de la production mondiale des tomates, avec une augmentation de 18% par rapport à l'année 2019. Les nouvelles prévisions de transformation de tomate à l'échelle mondiale, publiées le 22 octobre dernier, sont estimées à 38 547 millions de tonnes (MT), dont 96 % proviennent des pays membres du WPTC (World Processing Tomato Councel) à savoir 36982 MT.

production tomate transformée tunisie

Production (MT) de tomates transformées au niveau des pays membres du WPTC. Source : GICA

Nouvelle performance, après le record de 2015

Les superficies emblavées en tomates de saison au titre de l'année 2020 sont de l'ordre de 16 500 ha contre 17700 ha en 2019. Le rendement agronomique ayant augmenté de 16% par rapport à l'année dernière passant de 60T/ ha à 70T/ ha, « fait que la production de tomates de saison augmente à son tour pour atteindre 1,2 million de tonnes contre 1.1 million de tonnes en 2019, enregistrant ainsi une augmentation de 9% », estime le groupement tunisien des industries de conserves alimentaires (GICA).

Sur le plan industriel, rapporte le conglomérat des industriels de la conserverie, la campagne de tomate 2020 s'est clôturée par la transformation de  près de 961 000 tonnes de tomates fraiches dépassant ainsi le dernier record de 930 000 tonnes enregistré en 2015.

En Tunisie, la transformation de la tomate est assurée par 26 conserveries totalisant une capacité de transformation de 36 000 T de tomates fraiches/jour.

Pour rappel, le World Processing Tomato Council est une organisation internationale à but non lucratif qui représente l'industrie de la transformation de la tomate dans le monde entier. Actuellement, ses membres représentent plus de 95 % du volume de tomates transformées dans le monde.

Créé en 1998, le WPTC est constitué des organisations professionnelles de producteurs et/ou de transformateurs de tomates représentatifs de leur zone de production. Elle a son siège à Avignon (France) et est actuellement présidée par Mike Montna de Californie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :