Industrie : le groupe Iris diversifie ses activités et lance la production de pneus «made in Algeria»

 |   |  238  mots
En Algérie, la nouvelle usine de pneumatiques Iris Tyres aura, dans une première phase, une capacité de production de 2 millions d’unités par an.
En Algérie, la nouvelle usine de pneumatiques Iris Tyres aura, dans une première phase, une capacité de production de 2 millions d’unités par an. (Crédits : DR.)
Le premier complexe de pneumatique en Algérie vient démarrer ses activités mercredi 10 juillet dans la wilaya de Sétif. Lancé par le groupe Iris, traditionnellement spécialisé dans l'électronique et l'électroménager, ce complexe premier du genre en Algérie et troisième du genre en Afrique produira dans une première phase 2 millions de pneus légers, utilitaires et semi-lourds par an.

La première unité de production de pneumatique en Algérie a été inaugurée ce mercredi 10 juillet dans la wilaya de Sétif. Première du genre dans le pays maghrébin et troisième en Afrique, ce complexe industriel a été lancé par le groupe algérien Iris, connu pour ses activités dans les secteurs de l'électronique et l'électroménager.

Dans une première phase, Iris Tyres produira 2 millions de pneus légers, utilitaires et semi-lourds par an. Elle augmentera dans une seconde phase sa capacité de production à 4,5 millions de pneus par an.«La stratégie de développement spécifique de ce complexe prévoit la production de 400 000 pneus pour les véhicules lourds chaque année», révèle le management du groupe.

50% de la production dédiée à l'exportation

D'après Djamel Guidoum, directeur général adjoint du groupe, «les limites du marché algérien n'étant pas encore au point dans ce domaine sur cette base», l'entreprise de pneumatiques exportera 50% de sa production durant les cinq années à venir.

En termes de contribution à la dynamique locale, la nouvelle unité contribuera à la lutte contre le chômage. «Ce complexe pneumatique emploie 500 personnes, dont 80 cadres, 120 agents de maîtrise et 300 agents d'exécution», a confié la direction générale de l'usine ajoutant que dans les cinq prochaines années, l'entreprise devrait générer pas moins de 1 300 postes d'emploi.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :