Côte d'Ivoire :  une Brigade spéciale de lutte contre l'orpaillage clandestin

Pour intensifier la lutte contre le phénomène de l'orpaillage clandestin, les autorités ivoiriennes viennent de créer une Brigade spéciale. Selon le ministre ivoirien des mines et de la géologie, Jean-Claude Kouassi qui a apporté l'information, cette brigade sera équipée de drones et de satellites pour mieux surveiller l'ensemble des sites minier du pays.
(Crédits : Reuters)

La Côte d'Ivoire part en guerre contre l'orpaillage clandestin. Le pays a décidé de mettre sur pied, une brigade ''exclusivement'' chargée de la lutte contre ce phénomène. L'information a été apportée par le ministre des mines et de la géologie, Jean-Claude Kouassi. «Nous venons de créer une brigade exclusivement dédiée à la répression de l'orpaillage clandestin et de l'ensemble des infractions au code minier», a déclaré le membre du gouvernement ivoirien. Intervenant à l'occasion de la cérémonie d'installation du comité de développement local minier (CDLM) de la mine d'or de Sissingué, dans le département de Tengréla, le responsable a indiqué que cette brigade sera dotée de drones et de satellites pour mieux surveiller et mieux contrôler l'ensemble des sites miniers sur l'étendue du territoire national.

Poursuivant, Jean-Claude Kouassi qui a vigoureusement dénoncé l'orpaillage clandestin, a expliqué que l'éradication de ce phénomène est «un impératif absolu». «J'allais dire un impératif catégorique pour l'Etat de Côte d'Ivoire», a-t-il précisé. Le ministre a ensuite appelé les autorités locales et les propriétaires terriens de la localité à aider le gouvernement à combattre le fléau. Selon lui, le département de Tengréla est le plus touché par l'orpaillage clandestin et ce phénomène nuit aux exploitations minières légales, détruit l'environnement et menace la qualité de vie des populations. Il attire également la criminalité, la prostitution et la misère, a laissé entendre le responsable gouvernemental.

Les femmes africaines face au saut technologique

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.