Industrie : une délégation togolaise en opération séduction auprès des investisseurs chinois

Une délégation togolaise avec à sa tête le ministre togolais de l'industrie et du tourisme, Yaovi Attigbé Ihou, séjourne depuis le 23 juillet dernier en Chine dans le cadre de projets d'industrialisation du Togo. La mission qui prend fin ce samedi 28 juillet vise à attirer des investisseurs privés chinois au Togo.
(Crédits : DR.)

Opération de charme du Togo en Chine ! Une délégation du pays composée de responsables de la Cellule présidentielle d'exécution et de suivi (CPES), de Togo Invest et de la Cellule climat des affaires et du Mécanisme incitatif de financement agricole (MIFA, l'outil par lequel le gouvernement entend révolutionner le monde agricole au Togo) et conduite par le ministre togolais de l'industrie et du tourisme, Yaovi Attigbé Ihou, séjourne depuis lundi dernier en Chine.

D'après les sources gouvernementales, cette mission qui s'inscrit dans le cadre de projets d'industrialisation du Togo, vise à attirer les investisseurs privés chinois. « La Chine est un partenaire majeur du Togo. Il est donc normal que les investisseurs privés chinois soient parmi les plus sollicités par le Gouvernement Togolais », a déclaré Yaovi Attigbé Ihou. Dans le cadre de la mission, la délégation togolaise a déjà effectué des visites d'entreprises et des échanges avec les officiels des provinces de Zhejiang et Guangdong. Les discussions ont entre autres, tourné autour des projets susceptibles d'être financés par les investisseurs chinois.

Transformation manufacturière et agricole

A en croire les autorités togolaises, cette sollicitation des investisseurs chinois participe pour la réalisation de l'axe 2 du Programme national de développement (PND) axé sur la transformation manufacturière et agricole. L'idée est effectivement de profiter de l'excellente relation sino-togolaise pour amener le secteur privé Chinois à investir au Togo en leur présentant les atouts touristiques, industriels, etc., dont le pays dispose. « Il s'agit d'un challenge important pour notre pays et il ne sera réussi que grâce à la cohérence entre la vision  du programme national de développement  et la mise en œuvre opérationnelle au travers de projets concrets. Et cela, c'est l'enjeu de la  Cellule présidentielle », a écrit sur un réseau social, un membre de la délégation en Chine et membre de la CPES.

Les femmes africaines face au saut technologique

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.