Agrochimie : Corteva Agriscience inaugure son sixième laboratoire de traitement de semences au monde en Afrique du Sud

La multinationale américaine investit dans ses capacités de traitement de semences agricoles en Afrique et inaugure à Rosslyn en Afrique du Sud un nouveau laboratoire de son centre de technologies appliquées aux semences.

2 mn

(Crédits : DR.)

La multinationale américaine de production de semences agricoles Corteva Agriscience vient d'inaugurer son sixième centre de technologies appliquées aux semences (Centre for Seed Applied Technologies, CSAT) à Rosslyn (banlieue industrielle à Pretoria) en Afrique du Sud. La nouvelle installation utilisera « des équipements à la pointe » de l'industrie et se concentrera spécifiquement sur le développement de recettes et les tests de sécurité des solutions appliquées aux semences. Le site sera également intégré au réseau mondial CSAT de Corteva et est stratégiquement positionné pour répondre aux demandes constantes des producteurs de céréales d'Afrique et du Moyen-Orient.

« Non seulement cet investissement témoigne de notre engagement envers l'agriculture régionale et la recherche et le développement en cours, mais démontre également notre ambition d'utiliser efficacement les technologies de pointe pour aider à augmenter les rendements, améliorer les moyens de subsistance et assurer une sécurité alimentaire durable », explique dans un communiqué Venkata Subbarao Kolli, président Afrique Moyen-Orient de Corteva Agriscience, créée en 2019, à la suite de la fusion entre Dow Chemical et DuPont, puis la scission d'une partie du nouvel ensemble créé.

Le traitement des semences consiste à appliquer des substances chimiques ou biologiques, telles que des fongicides ou des insecticides, directement à la surface de la semence, afin de protéger les semences et les jeunes plants contre les insectes, les maladies fongiques et les agents pathogènes transmis par le sol. Les traitements des semences permettent notamment d'améliorer la santé des semences et des plantes, ainsi que les taux de germination.

« Ce laboratoire CSAT renforce encore l'offre de l'entreprise dans le segment de la production de semences », déclare Tony Esmeraldo, directeur commercial Afrique du Sud de Corteva Agriscience.

Le 12 avril dernier, Corteva Agriscience inaugurait son premier centre européen de technologies appliquées aux semences (CSAT) en France. Le centre développera des molécules insecticides comme le Lumiposa, utilisé pour le maïs et le colza, en cours d'homologation dans l'Hexagone.

Au premier trimestre de l'année en cours, Corteva Agriscience a réalisé un chiffre d'affaires de 1,5 milliard de dollars pour la région Europe-Afrique-Moyen-Orient.

2 mn

ConnectLive54 - Cybersécurité : Quelles stratégies pour les entreprises ?

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.