Agriculture  : les produits algériens s'exportent vers six nouveaux pays arabes

Cinq nouveaux contrats d'exportation de produits agricoles et agroalimentaires viennent d'être signés entre des producteurs algériens et des agents de la grande distribution dans six pays arabes. Les contrats ont été signés en marge de la 24e édition du Salon international de l'agroalimentaire de Dubaï qui s'est tenu du 17 au 21 février aux Emirats arabes unis.
(Crédits : DR.)

L'Algérie est engagée à redynamiser les activités d'exportations dans les secteurs agricole et agroalimentaire. Des contrats en ce sens ont été signés cette semaine lors du Salon international de l'agroalimentaire de Dubaï (Gulfood exhibition 2019), entre des entreprises algériennes et des agents de la grande distribution dans six pays arabes. Les contrats portent notamment la commercialisation de la pomme de terre, les dattes, l'orange, l'ail, les œufs et les jus. Les deux entreprises algériennes qui ont acté ce deal sont la SNC Golden Drink Amra et le groupe industriel agro-logistique Agrolog.

Renforcer les activités d'exportations hors hydrocarbures

Présent au Salon, le ministre algérien du Commerce Saïd Djellab a expliqué que ces contrats devraient renforcer la dynamique que connaissent les activités d'exportations hors hydrocarbures qui ont réalisé un chiffre d'affaires de 2,8 milliards de dollars en 2018.

Lire aussi : Algérie : sur fond de heurts, la colère de la rue contre le cinquième mandat de Bouteflika

Depuis les dernières années, le gouvernement développe une nouvelle stratégie visant la diversification des sources de recettes et l'affranchissement graduel de la dépendance des ressources pétrolières.

Les femmes africaines face au saut technologique

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.