«Africa Convergence» : comment lever les barrières pour libérer l'attractivité

Avec pour thématique centrale « les défis de l'exécution », la troisième édition d'Africa Convergence, la conférence annuelle organisée par La Tribune Afrique du 21 au 22 juin prochain à Dakar s'ouvrira sur une plénière des plus passionnantes. Six panélistes de haut niveau livreront des pistes pour une levée efficace des barrières qui jusqu'ici entravent l'attractivité des économies africaines en termes d'investissements directs étrangers dans un contexte de mondialisation afin de booster davantage la croissance au niveau régional.
(Crédits : DR)

Politique économique, réglementation des marchés, assouplissement du système bancaire, amélioration du climat des affaires et même maintien stratégique d'une situation socio-politique stable... Autant d'axes majeurs sur lesquels les économies des pays émergents et en développement s'activent ces dernières années. L'objectif est clair : améliorer leur attractivité en termes d'investissements directs étrangers, afin d'enrichir leur compétitivité face à leurs pairs et, in fine, booster leur croissance.

Si la libération de la croissance du PIB reste le sommet de la pyramide à atteindre pour des nations plus prospères, l'attractivité des économies reste l'une des priorités pour une fondation solide et pérenne de cette croissance en vue d'assurer, sur le long terme, un positionnement significatif des économies africaines en particulier sur la scène économique internationale dans un contexte de mondialisation. C'est d'ailleurs l'une des raisons pour lesquelles l'attractivité des économies en termes d'IDE est devenue une thématique si importante dans les rapports d'études économiques couvrant la planète, que ce soit celui du Forum économique mondial sur la compétitivité, celui de Quantum sur l'investissement ou encore le plus ciblé d'Ernst & Young sur l'attractivité des économies africaines -Africa Attractitiveness Index (AAI). D'ailleurs ce dernier, dans son édition 2017, identifie dans le top 10 des économies africaines les plus attractives : le Maroc, le Kenya, l'Afrique du Sud, le Ghana, la Tanzanie, l'Ouganda, la Côte d'Ivoire, la Mauritanie, le Sénégal et le Botswana. Vu de près, il s'agit d'économies qui tendent, de par les politiques mises en place localement, à lever les barrières à l'investissement direct étranger.

Lever les barrières... toutes les barrières

Lors de sa deuxième édition en septembre 2017 à Casablanca, Africa Convergence -la conférence annuelle organisée par La Tribune Afrique- s'ouvrait sur l'incontournable question des frontières physiques et mentales pour notamment évoquer les solutions pour une meilleure promotion du commerce intra-africain via la levée des barrières tarifaires et non tarifaires. Cette fois, pour sa troisième édition placée sous le thème « Les défis de l'exécution » qui se tiendra à Dakar du 21 au 22 juin prochain, Africa Convergence se propose en plénière d'ouverture d'aborder comment lever les barrières qui entravent l'attractivité des économies africaines sur la route vers la libération de leur croissance.

Pour répondre à cette question cruciale, une sélection de six panélistes de haut niveau issus essentiellement du monde de la finance a été retenue : Dr Bénédict Okey Oramah, Président de l'African Export Import Bank (Afreximbank), Samira Khamlichi, PDG de du leader marocain du transfert d'argent Wafacash, Christopher Dembik, responsable mondial Recherche macro-économique chez le spécialiste danois de l'investissement et du trading en ligne Saxo Bank, Pascal de Izaguire, PDG du n°2 français du transport aérien Corsair, Hicham Boudraa, directeur général de l'Agence marocaine de développement des investissements (AMDIE) et enfin Souleymane Bachir Diagne, Philosophe à Colombia University pour un regard décalé sur la question. Le rendez-vous est donc pris à Dakar !

Les femmes africaines face au saut technologique

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 25/05/2018 à 11:57
Signaler
Nous encourageons les accises du troisième édition d'Afrique Convergence sur la surpression des barrières en Afrique. Mais IL y a lieu penser toujours à la protection des consommateurs . Que faut il faire pour protéger les consommateurs contre les f...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.