Cacao : assurant 40% de l’offre mondiale, la Côte d’Ivoire va tracer son or brun

Au travers de son nouveau programme de traçabilité, le premier producteur mondial de cacao prévoit de construire un système qui permette de suivre cette matière première depuis les plantations, jusqu’aux différents circuits de commercialisation. Objectif : assurer une production de qualité dans des conditions qui répondent aux normes environnementales internationales.

2 mn

(Crédits : DR)

Le Conseil du café-cacao (CCC) de Côte d'Ivoire lance un programme de traçabilité du cacao produit sur l'étendue du territoire national, dont la phase pilote sera déployée à compter du 1er avril prochain, indique l'instance dans une note d'information parvenue à la presse.

Avec près de 2 millions de tonnes de fèves sorties de terre par an, le Côte d'Ivoire est le premier producteur au monde. Et le cacao ivoirien constitue 40% de l'approvisionnement mondial. Cette économie ouest-africaine qui -selon les dernières données officielles- doit 20% de son PIB, 40% de ses recettes d'exportations et les deux tiers de ses emplois à l'or brun, prévoit de construire à terme un système qui permette de suivre la matière première depuis les plantations jusqu'aux différents ports d'exportations et circuits de commercialisation. Une étape pré-programme a été franchie avec le recensement des cacaoculteurs et de tous les acteurs de l'écosystème.

L'objectif pour le CCC est non seulement de relever davantage le niveau de qualité de la production cacaoière dans le pays, mais aussi d'en renforcer les conditions pour qu'elles encore plus en conformité avec les normes environnementales internationales.

En termes d'amélioration des conditions de production, un autre élément majeur est celui de l'éradication du travail des mineurs dans les plantations de cacao, dont de nombreuses ONG ont fait leur cheval de bataille. 800 000 enfants travailleraient encore dans les plantations de cacao ivoiriennes, selon une étude de l'université de Chicago. Les autorités du secteur entendent également au travers de ce programme de traçabilité, contribuer active à la rescolarisation de milliers de mineurs.

La traçabilité a émergé ces dernières années comme une pratique stratégique dans les industries en général et dans le domaine des matières premières, permettant aux économie d'améliorer et de maitriser leurs chaines d'approvisionnement de A à Z.

2 mn

ConnectLive54 - Comment révolutionner les PPP pour l'essor économique du Congo ?

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.