[WEBLIVE] : La riposte africaine face au Covid-19

 |   |  192  mots
Rendez-vous le 23 avril à partir de 15h (GMT), en direct, sur afrique.latribune.fr, avec Ibrahim Assane Mayaki, Secrétaire exécutif de l'AUDA-NEPAD ; Jean-Luc Konan, PDG de Cofina ; Vera Songwe, Secrétaire exécutive de la CEA ; et Olakounlé Gilles Yabi, fondateur de Wathi.
Depuis la découverte février dernier du premier cas de contamination confirmé sur le continent, les Etats et les gouvernements africains mènent une course contre la montre pour circonscrire l'impact humain, social et économique de la pandémie.

Comment cette riposte s'est-elle construite au fil des deux derniers mois ? Quelles sont les principales décisions prises communément par les Etats ? Ces derniers marchent-ils au pas cadencé ? Les plans d'urgence lancés par les Etats sont-ils efficaces et adaptables à l'évolution de la situation ? Quelle a été la réaction du secteur privé ? Comment celui-ci assume-t-il son rôle aux côtés des gouvernements et des institutionnels ? Quelles seraient les conséquences de la crise sur les économies africaines ? Peut-on à ce stade envisager des scénarios de sortie de crise ?

Pour répondre à ces questions et bien d'autres, La Tribune Afrique, en partenariat avec l'agence de conseil stratégique dédiée au continent africain, 35° Nord, réunira pour ce premier live qui portera sur « La riposte africaine face au Covid-19 », quatre experts de renom :

Ibrahim Assane Mayaki

Secrétaire exécutif de l'AUDA-NEPAD ;

Vera Songwe

Secrétaire exécutive de la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique (CEA) ;

Olakounlé Gilles Yabi

Fondateur de Wathi ;

Jean-Luc Konan

Président directeur général de Cofina.

Rendez-vous le 23 avril à partir de 15h00 (GMT), en direct, sur afrique.latribune.fr.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/04/2020 à 0:19 :
En tout cas, coronavirussement parlant, il semble que l'Afrique s'en sort mieux que l'Occident pour le moment.
a écrit le 23/04/2020 à 17:44 :
La crise actuelle et ses implications économique, politique ,sociale et culturelle sera forcément d'une grande portée géopolitique.
Va t on assister à une recomposition de la carte géopolitique avec un déplacement des pôles?
Quelle place pour l'Afrique
a écrit le 23/04/2020 à 17:32 :
Finalement cette crise révèle l'échec du multilatéralisme en occident.
Quel est son avenir pour l'Afrique
a écrit le 23/04/2020 à 11:38 :
On voit mal un avenir correct pour ce continent. Aucun dirigeants de qualité mais des politicards corrompus qui pillent la quasi totalité des ressources de leur pays, une population beaucoup trop nombreuse, des coutumes et des mœurs handicapes au progrès. Malgré toute la sympathie que l'on peut avoir pour l'Afrique, il est difficile de croire à un avenir heureux...
Réponse de le 30/04/2020 à 23:21 :
Nos dirigeants et politicards à nous ne sont pas mieux. Il y a des fois où les politiques et les élites français seraient bien inspirés de la fermer.
a écrit le 23/04/2020 à 8:55 :
L'effet Pangolin, la tempête qui vient en Afrique (le Monde Diplo. (9/4) - F. Mantelin ). Souhaitons bonne chance à ce continent.
a écrit le 20/04/2020 à 14:10 :
Quelle leçon magistrale, l'Afrique est en train de nous donner, nous Pays de l'OCDE et plus particulièrement, La France...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :