Pétrole : au Cap, réunion au sommet des plus grands pays producteurs du Continent

 |   |  372  mots
La 24 édition de l'Africa Oil Week se tiendra du 4 au 8 novembre 2019 dans la ville du Cap en Afrique du Sud.
La 24 édition de l'Africa Oil Week se tiendra du 4 au 8 novembre 2019 dans la ville du Cap en Afrique du Sud. (Crédits : AOW)
A l’occasion de la Semaine africaine du pétrole qui aura lieu au Cap en Afrique du Sud du 4 au 8 novembre 2019, 17 ministres de plus grands pays africains producteurs d’énergie vont se retrouver pour discuter de l’avenir de l’industrie de l’énergie.

L'avenir de l'industrie de l'énergie sera au cœur d'une conférence entre 17 ministres des plus grands pays producteurs d'énergie en Afrique. La rencontre qui aura lieu en marge du sommet de la semaine africaine du pétrole permettra aux participants d'évoquer les stratégies nationales, la compétitivité souveraine, l'octroi de licences et la finalisation des appels d'offres. L'objectif est également, indique un communiqué, de créer des partenariats pour les secteurs énergétiques de ces pays.

«Compte tenu des pressions croissantes exercées sur les États souverains pour qu'ils mettent en place des environnements d'exploitation attrayants, les ministres présenteront en détail leurs stratégies en matière d'hydrocarbures à plus de 1 500 cadres supérieurs de l'ensemble de la chaîne de valeur amont, y compris les CPN, les CPI, les opérateurs indépendants, la communauté des géosciences, les entreprises de service, les EPC et le monde financier», précisent les organisateurs de la Semaine africaine du pétrole. La même source ajoute qu'à cette grande conférence, des pays comme le Nigeria (premier producteur de pétrole sur le continent africain), la Guinée équatoriale, la Tunisie et le Tchad, seront présents.

Lire aussi : Enquête : parfum d'interdit à la Nouvelle Parfumerie Gandour de Côte d'Ivoire

Présence confirmée pour le Nigeria, la Guinée équatoriale et l'Ouganda

D'après le même communiqué, le Nigeria sera représenté par son ministre d'État chargé des ressources pétrolières, Emmanuel Ibe Kachikwu. Sa présence reste stratégique vu le statut de son pays. Le Nigeria a également d'importantes réserves de gaz pour le développement, attirant l'intérêt d'opérateurs locaux -dont Oando- qui sponsorisent la Semaine africaine du pétrole de cette année. A ce sommet, le ministre d'Etat fera une mise à jour sur les projets d'exploration et les développements politiques les plus intéressants du Nigeria.

Aux côtés du responsable nigérians, seront également présents le ministre tunisien de l'Energie, Slim Feriani, le ministre ougandais de l'Energie et du développement minéral, Irene Muloni, et le ministre équato-guinéen des Mines, de l'industrie et de l'énergie, Gabriel Mbaga.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :