Botswana : GE Power décroche le marché de la transformation numérique du réseau électrique

 |   |  567  mots
(Crédits : Pexels.com)
Dans un communiqué transmis à la presse ce lundi, GE Power a annoncé avoir signé le 24 mai dernier, un contrat avec la Botswana Power Corporation, la société d'électricité. Le contrat prévoit la conception, la fourniture, l'installation et la mise en service d'un logiciel dans le centre de contrôle du réseau électrique botswanais. Ceci devrait permettre la transformation numérique du réseau et renforcer les prestations de la compagnie.

Le Botswana met le cap sur la transformation numérique de son réseau électrique. D'après une annonce faite par la société General Electric Power (GE Power), un contrat a été signé avec elle par la Botswana Power Corporation (BPC) le 24 mai 2018 portant sur la conception, la fourniture, l'installation et la mise en service d'un logiciel pour les centres de contrôle du réseau électrique du pays.

Ce contrat s'inscrit dans le cadre de « l'engagement du Botswana de fournir aux utilisateurs d'énergie, l'accès à des services énergétiques  économiques et d'améliorer l'efficacité de son réseau » et « inclut la conception, la fourniture, l'installation et la mise en service d'un SCADA / Système de gestion d'énergie dans le principal centre de contrôle du réseau, situé au siège de BPC à Gaborone et dans le centre de contrôle de secours situé à Francistown », indique le communiqué de GE Power. La source ajoute que le logiciel fournira une plateforme unique pour les deux centres de contrôle, laquelle permettra d'améliorer le service client, réduira les temps d'arrêt et améliorera les revenus provenant de la consommation d'énergie.

« Les fonctionnalités de cette plateforme vont améliorer notre service client en optimisant notre centre d'appels clients actuel, réduisant les durée d'indisponibilités, améliorant les revenus provenant de la consommation d'énergie. Ainsi que la satisfaction globale de nos clients. Lorsque ce projet sera achevé, BPC bénéficiera d'une plateforme digitale unique, à la fois pour Gaborone et pour Francistown », a annoncé pour sa part lors de la signature du contrat, Dr Stefan Schwarzfischer, président directeur général de la BPC, cité par le communiqué.

Transformation numérique du réseau électrique

Aujourd'hui environ 70 botswanais sur 100 ont accès à l'électricité. Il s'agit d'un taux que le pays voudrait renforcer en entamant la transformation numérique du réseau électrique. « La technologie GE fournira une électricité durable, efficace et fiable, qui utilise des solutions numériques de pointe, tout en poussant le pays vers l'avant », a déclaré Lazarus Angbazo, patron de GE Grid Solutions en Afrique Subsaharienne, ajoutant que « ce projet marque le début d'un partenariat enrichissant avec BPC, renforce l'engagement de GE à soutenir le gouvernement du Botswana dans son processus de transformation numérique, et étendra un peu plus le leadership de GE sur le marché du Système de Gestion de l'Énergie en Afrique du Sud, où plus de 50 % des services de transmission reposent sur la plateforme de solutions Advanced energy management system (EMS) de GE pour faire fonctionner leurs réseaux ».

A GE Power, on estime qu'il est nécessaire de renouveler les Systèmes de gestion d'énergie existants, ceci afin de garantir une meilleure surveillance et gestion des ressources à travers les différents pools énergétiques d'Afrique. « La gamme de logiciels de GE Power - dont Advanced EMS - nous permet d'accompagner nos nouveaux clients comme BPC, dans des parties du monde où la population a encore besoin d'un accès à l'électricité. Dans une période de changements importants et d'opportunités dans le secteur de l'énergie, nous voyons une source d'inspiration dans la stratégie numérique mise en place par BPC pour assurer le développement et l'épanouissement  de ses communautés », a confié Steven Martin, chief digital officer, de GE Power.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :