Djibouti se dote de la plus vaste zone franche d'Afrique

 |   |  443  mots
(Crédits : DR.)
Avec l’inauguration de sa vaste zone franche, Djibouti a franchi un nouveau pas dans sa volonté de se transformer en un hub économique régional. Après le lancement de trois ports ultramodernes et d’une ligne de chemin de fer transnationale en 2017, Djibouti a inauguré la plus grande zone franche internationale en Afrique. Le pays situé dans la Corne de l’Afrique accueillera également la première édition du Forum économique Chine-Afrique.

Djibouti a désormais sa méga-zone franche internationale. Dénommée Djibouti International Free Trade Zone (DIFTZ), elle est la plus grande zone franche commerciale d'Afrique inaugurée ce jeudi 5 juillet 2018. L'ouvrage a nécessité un investissement total de 3,5 milliards de dollars et s'étend sur une superficie de 4 800 hectares. Cette zone franche de ce pays de la Corne de l'Afrique a déjà accueilli plus de 21 entreprises.

« L'objectif est de renforcer considérablement les échanges commerciaux dans cette région de la Corne de l'Afrique tout en renforçant la position de Djibouti en tant que centre commercial et logistique », selon le communiqué officiel. La cérémonie d'inauguration de la DIFTZ a été marquée par la présence de plusieurs autorités, dont Ismail Omar Guelleh, Président de la république de Djibouti. Cet événement était suivi de l'Africa-China Economic Forum and Exhibition du 5 au 7 juillet 2018 visant à promouvoir la collaboration économique entre l'Afrique et la Chine, plus particulièrement entre les secteurs privés des deux continents.

« Devenu un hub logistique mondial, aujourd'hui Djibouti passe à l'étape suivante et prend des mesures pour consolider sa diversification économique et devenir un « hub » industriel et commercial en Afrique. L'ouverture de DIFTZ montre que Djibouti continue de consolider le rôle de plus en plus important du pays dans le commerce mondial», a déclaré Aboubaker Omar Hadi, le président de la DPFZA, lors de son discours d'allocation.

Créer de la valeur ajoutée

Cette opération s'inscrit dans la logique de la vision stratégique à long-terme du pays: Vision 2035. Le pays se distingue par sa position géographique hautement avantageuse, au cœur des voies commerciales parmi les plus importantes du monde. Il a ainsi ouvert des ports parmi les plus modernes d'Afrique de l'Est et est devenu un carrefour logistique majeur. Djibouti passe désormais à la phase suivante de son développement qui a pour objectif d'apporter de la valeur ajoutée aux biens qui transitent par ses ports.

C'est dans cette optique que le pays a accueilli, ce début juillet, ces deux événements majeurs. La DIFTZ sera l'une des plus grandes zones franches d'Afrique, et une étape clé sur la Nouvelle Route de la Soie. « Cette zone franche permettra aux investisseurs étrangers de bénéficier d'une variété d'avantages, tels qu'une exemption d'impôts sur le revenu et les sociétés, et de TVA », avaient annoncé les autorités Djiboutiennes, dans un communiqué du 21 juin. La zone « offrira également des services complets aux entreprises des secteurs secondaire et tertiaire, et pourra attirer des entreprises du monde entier », a ajouté le document.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/07/2018 à 6:46 :
Pour ceux qui continuent de douter, l'Afrique est aux mains de la Chine.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :