Au Nigeria, l'inflation ne recule pas

 |  | 237 mots
Lecture 1 min.
(Crédits : Reuters)
Pour le dixième mois consécutif, l'inflation au Nigeria a encore enregistré une hausse. De quoi alarmer sur le niveau de résilience du pays dans les mois à vernir.

L'inflation annuelle au Nigeria a augmenté pour un dixième mois consécutif en juin. Une augmentation causée notamment par la hausse des prix des produits alimentaires et des soins de santé suite notamment des perturbations dans la chaîne de distribution et logistique, a révélé ce vendredi le National Bureau of Statistics.

D'après le rapport sur la conjoncture économique publié par ce dernier en fin de semaine, l'inflation a atteint 12,56 %, son plus haut niveau au cours de ces dernières années, contre 12,4 % en mai.

Un indice distinct pour les produits alimentaires qui représentent la majeure partie du panier de l'inflation montre une augmentation des prix de 15,18 %, contre 15,04 % en mai.

Lire aussi : Malgré le risque d'une nouvelle crise, le Nigeria financera 15 % du projet de gazoduc Ajaokuta-Kaduna-Kano

Le Nigeria compte plus de 34 000 cas confirmés de coronavirus et 76 décès. La plupart des cas se produisent dans les zones urbaines, où le plus fort de l'augmentation des prix se fait sentir, en particulier pour les médicaments et les produits alimentaires importés.

La banque centrale du Nigeria devrait d'ailleurs se réunir cette semaine pour réviser éventuellement son taux directeur déjà abaissé n mai dernier de 13,5 % à 12,56 %, son plus bas niveau depuis 2015. L'indice des prix à la consommation (IPC) qui mesure l'inflation a augmenté de 12,56 % (en glissement annuel) en juin 2020. C'est 0,16 point de plus que le taux enregistré en mai 2020 (12,40 %).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :