Plus de 7 millions d’Éthiopiens menacés par la sécheresse

Le PAM s’inquiété de la situation alimentaire alarmante qui sévit actuellement en Ethiopie, un pays durement touché par la sécheresse. L’organisation demande un financement international d’urgence pour sauver des millions de personnes. Seulement, selon les autorités du pays, la situation ne serait pas aussi catastrophique.
(Crédits : Reuters)

Le Programme alimentaire mondial des Nations unies (PAM) exprime son inquiétude quant à l'impact de la sécheresse qui sévit actuellement en Ethiopie. L'organisation demande une intervention urgente de la communauté internationale pour sauver les millions d'Ethiopiens en proie à la pauvreté. Le nombre de personnes ayant besoin d'une aide humanitaire d'urgence a dépassé les 7,7 millions. Quant aux fonds nécessaires pour répondre aux besoins humanitaires des personnes concernées, il faut pas moins de 740 millions de dollars. «Sans une injection urgente et importante de financement international, l'Éthiopie verra une détérioration rapide de sa situation», a indiqué le PAM dans un communiqué. Et si rien n'est fait selon toujours la même source, la situation risque de s'empirer. Et c'est presque toute la Corne de l'Afrique qui est concernée.  Déjà, « prés de deux millions de personnes dans la région somalienne sont actuellement confrontées à des situations extrêmement difficiles, aggravées par des conditions climatiques défavorables qui ont menacé leurs moyens de subsistance et leur existence», a estimé l'organisation onusienne. En attendant l'intervention d'autres pays, la Chine a récemment fourni une aide alimentaire de plus de 8 millions de dollars à l'Ethiopie selon l'Agence Xinhua.

«Et pourtant, ce n'est pas aussi grave que ça...»

Mais curieusement et parallèlement à ce cri d'alarme du PAM, les autorités éthiopiennes ont affirmé disposer de réserves suffisantes pour nourrir les personnes touchées par la sécheresse. «L'Ethiopie dispose de 432 515 tonnes de vivres, une quantité suffisante pour prendre en charge les besoins nutritionnels des personnes touchées par la sécheresse jusqu'à la fin du mois prochain», a fait savoir à APA Debebe Zewdie, le chargé des relations publiques de la Commission des populations affectées par la sécheresse.

En réalité, l'Ethiopie est aujourd'hui confrontée à la pire sécheresse depuis des décennies. Les dernières saisons des pluies caractérisées par une faible pluviométrie et le phénomène météorologique El Niño ne font qu'aggraver la catastrophe qui a touché l'année dernière plus de 10 millions de personnes dont 5,7 millions d'enfants. Si la situation en 2017 est moins alarmante par rapport à 2016, les conséquences sont toujours néfastes. Selon l'UNICEF, «ce problème a fortement influencé la vulnérabilité des enfants en matière de protection, avec un risque augmenté de violence, d'exploitation, de mariage précoce et de traite d'êtres humains».

Les femmes africaines face au saut technologique

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.