Economie : malgré la récession, le Nigéria repasse en pôle

 |   |  265  mots
(Crédits : DR)
Malgré la récession économique qui frappe le Nigéria et qui a conduit à  la dévaluation de sa monnaie, le naira, le pays de Muhammadu Buhari redevient la première puissance économique de l'Afrique. C'est ce qu'indique le rapport du FMI sur les Perspectives économiques mondiales du mois d'octobre.

Le Nigeria retrouve son rang de première puissance économique du continent africaine qu'il avait perdu au mois d'août dernier au profit de l'Afrique du Sud. Un nouveau calcul de son produit intérieur brut (PIB) effectué dans le rapport du FMI publié en milieu de semaine indique que le Nigeria devance l'Afrique du Sud et l'Egypte.Les Perspectives économiques mondiales du FMI du mois d'octobre, établissent que le PIB du Nigeria se chiffre à 415,08 milliards de dollars, contre 493,83 milliards de dollars en 2015. Dans le même temps, le PIB de l'Afrique du Sud est passé de 314,73 milliards de dollars l'an dernier à 280,36 milliards de dollars en octobre 2016.En ce qui concerne l'Egypte, les données de 2016 pour l'Egypte ne sont pas disponibles. Mais le rapport indique que le PIB du pays des pharaons de 2015 est resté à 330,159 milliards de dollars.L'Algérie qui pointe à la 4e position a un PIB de 168,318 milliards de dollars.Au plan mondiale, les Etats-Unis, la Chine et le Japon restent toujours les trois grandes économies du monde, devant l'Allemagne, le Royaume-Uni et de la France.

Le Nigéria en récession économique jusqu'en 2017

Au mois de septembre dernier, les experts du FMI avaient indiqué que la récession économique actuelle du Nigéria dépassera 2016. Le PIB du pays connaîtra une contraction de 1,7% du produit intérieur brut.Mais l'institution financière internationale estime que la première puissance économique de l'Afrique sortirait de la récession en 2017.Le pays a connu sa première récession économique de 1982 à 1984. La dernière date de 1991 mais il s'en est rapidement sorti.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :