Afrique du Sud : légère baisse des réserves de change en mai

 |   |  321  mots
(Crédits : Reuters)
Les réserves de change nettes de l'Afrique du Sud ont légèrement baissé dans le mois de mai dernier. C'est ce qu'indiquent les statistiques publiées ce vendredi 7 juin par la Banque centrale. Cette baisse est également constatée pour les réserves de changes brutes du pays. Une situation qui illustre l'état actuel de l'économie sud-africaine.

L'Afrique du Sud n'est pas encore sortie de l'ornière. Alors que son économie sous le coup de plusieurs facteurs dont la corruption ou encore les crises politiques et la crise des matières premières, a ployé le genou depuis quelques années, la Nation Arc-en-ciel voit actuellement ses réserves de changes baisser D'après les statistiques publiées ce vendredi par la South African Reserve Bank (SARB, Banque centrale d'Afrique du Sud), les réserves de changes nettes du pays ont légèrement chuté au mois de mai 2019. Les chiffres de la Banque centrale indiquent qu'elles sont passées de 43,245 milliards de dollars en avril 2019, à 43,178 milliards de dollars un mois plus tard. Soit une baisse de 0,067 milliards de dollars, note-t-on.

Les réserves de change nettes ne sont pas les seules à avoir chuté. Le constat est le même avec les réserves de change brutes de la Nation arc-en-ciel. Etablies à 49,538 milliards de dollars un mois auparavant, elles sont tombées à 48,329 milliards de dollars à la fin du mois mai 2019, selon les données présentée par la Banque centrale.

La chute des réserves de changes nettes et brutes ont eu des incidences sur les opérations de la Banque centrale. Toujours selon les statistiques publiées, la position de change à terme s'est établie à 1,152 milliard de dollars en mai contre 1,874 milliard de dollars en avril. Ce qui correspond à une chute de 0,722 milliard de dollars en l'espace d'un mois.

Les réserves de change sont des avoirs en devises étrangères et en or détenues par la Banque centrale d'un Etat. Si sur le plan mondial, la Chine reste le premier pays en terme de réserve de change, l'Afrique du Sud, pays le plus industrialisé du continent se classe premier en Afrique. En janvier dernier, les réserves s'établissaient à 50,832 milliards de dollars. Une forte dégringolade donc depuis le début de l'année.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :