Croissance inclusive : le Kenya sollicite le financement de la Banque mondiale

 |   |  262  mots
(Crédits : DR)
Le gouvernement kényan a fait recours à la Banque mondiale pour mobiliser une enveloppe de 750 millions de dollars, a annoncé le ministre kényan des Finances, Henry Rotich. Selon le membre du gouvernement, les fonds devront servir à financer des programmes de croissance inclusive du Kenya.

Le Kenya recherche un appui de 750 millions de dollars auprès de la Banque mondiale (BM). C'est ce qu'a annoncé cette semaine le ministre kényan des finances, Henry Rotich dans une interview dans la presse locale. Confirmant ce qui était jusqu'alors une rumeur pour certains kényans, il a confié que « oui, nous avons sollicité un soutien financier de la Banque mondiale ». Selon Rotich, les fonds sollicités auprès de la BM serviront à financer des programmes et des politiques du gouvernement visant à créer une croissance inclusive.

Quant à la réponse concernant la requête qui intervient seulement deux semaines après la levée de 2,1 milliards de dollars par le Kenya à l'issue de l'émission de son 3ème eurobond, le ministre a expliqué que son gouvernement attend toujours la décision de BM.

Risque de surendettement

Alors que cette nouvelle opération inquiète certains observateurs, le ministre kényan des Finances a tenu à rassurer. « Le gouvernement n'est pas en faillite », a insisté le ministre. Mais les observateurs ont raison de s'inquiéter.

En effet, la dette publique du Kenya a explosé ces dernières années, passant de 44% en 2013 à près de 56% du PIB actuellement. La Banque mondiale mais surtout le Fonds monétaire international s'en sont ouvertement inquiétés, évoquant un risque de surendettement du pays de faible à modéré. Mais, le gouvernement qui a pourtant annoncé une stratégie de gestion de dette, a continué à emprunter sur le marché international, pour par exemple financer les projets inscrits dans le cadre du programme « Big Four Agenda ».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :