Egypte  : le FMI propose un nouveau décaissement de 2 milliards de dollars

 |   |  262  mots
Christine Lagarde, directrice générale du FMI, lors d'une visite en Egypte.
Christine Lagarde, directrice générale du FMI, lors d'une visite en Egypte. (Crédits : Reuters)
L'Etat égyptien pourrait bientôt bénéficier d'un nouveau décaissement d'un montant de 2 milliards de dollars de la part du Fonds monétaire international. Une mission d'experts de l'institution financière qui a séjourné dans le pays du 18 au 31 octobre dernier, en a fait la proposition après s'être félicité des progrès économiques réalisés par le pays.

Le Fonds monétaire international (FMI) vient de proposer d'effectuer un nouveau décaissement de 2 milliards de dollars à l'Etat égyptien. La nouvelle opération qui doit encore être approuvée par le Conseil d'administration de l'Institution de Bretton Wood s'inscrit dans le cadre du programme d'aide de 12 milliards de dollars du FMI conclu en novembre 2016 avec l'Egypte. Une fois approuvée, la nouvelle enveloppe portera à 10 milliards de dollars, le montant total décaissé par le FMI aux des Pharaons dans le cadre de ce programme d'aide.

Des progrès réalisés

Notons que cette proposition du FMI fait suite à un séjour du 18 au 31 octobre 2018 effectué au Caire par une mission d'experts et qui a indiqué que l'Egypte avait réalisé des progrès économiques. «L'économie égyptienne a poursuivi ses bonnes performances», a déclaré la délégation du FMI. L'équipe dirigée par Subir Lall a indiqué avoir noté une accélération de la croissance à 5,3%, une baisse du chômage en-dessous des 10% et un recul du déficit des comptes courants. La mission a expliqué que ces bonnes performances sont dues aux envois de fonds des Égyptiens de l'étranger et à une reprise des activités du secteur du tourisme.

Le FMI a également évoqué la politique monétaire de la Banque centrale, la qualifiant de «prudente» ainsi que la solidité du réseau bancaire du pays qu'il trouve «rentable et bien capitalisé». «Nous saluons les efforts du gouvernement pour améliorer le niveau de vie des plus vulnérables», note-t-on dans le communiqué du FMI.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :