La Côte d'Ivoire se positionne en puissance électrique régionale

 |   |  386  mots
(Crédits : DR)
L'année 2017 se présente déjà sous de bons signes en Côte d'Ivoire. Le pays va inaugurer cette année son plus grand barrage. Une structure qui devrait lui permettre de fournir de l'électricité à ses voisins. Au-delà, il place le pays d'Alassane Outtara sur l'échiquier des grandes puissances électriques de la sous-région. Détails

La Côte d'Ivoire est-elle en train de devenir une puissance électrique sous régionale ? En tout cas avec cette mégastructure annoncée pour 2017, le pays d'Alassane Ouattara est en bonne voie de le devenir. Lors de son discours pour le Nouvel An, le président ivoirien a annoncé que le plus grand barrage hydroélectrique de Côte d'Ivoire en construction à Soubré (sud-ouest) sera livré en 2017 par les constructeurs chinois chargés de la réalisation du projet.

« La mise en service de ce barrage permettra d'accroître de 275 mégawatts notre capacité de production d'électricité », a noté M. Ouattara lors d'une adresse à la nation en prélude au Nouvel An, sur les antennes de la télévision nationale.

Dans le détail, le barrage de Soubré, long de 4,5 km, se pose comme le plus puissant et le plus grand centre de production électrique sous régionale avec une puissance installée de 275 MW. A terme, le barrage de Soubré possédera une productivité annuelle de 1.100 gigawatts heure (GWH) pour un coût de près de 572 millions de dollars (environ 286 milliards de FCFA) dont 85% financés par la Chine et 15% par l'Etat ivoirien.

La Côte d'Ivoire, bientôt une puissance électrique en Afrique de l'ouest?

La puissance totale installée de la Côte d'Ivoire est de 1.975 MW, fournie à 72,5% par quatre centrales thermiques et 27,5% par six centrales hydrauliques. C'est dire donc comment cette nouvelle source d'électricité pourrait renforcer la puissance installée du pays.

Toujours dans le cadre de ce renforcement, la Côte d'Ivoire ambitionne de porter sa puissance électrique nationale à 4.000 MW en 2020 et plus de 6.000 MW en 2030. Des ambitions qui expliquent la signature d'accords d'un montant de 809 millions de dollars (environ 470 milliards de FCFA) avec la Chine en vue du financement d'un projet de développement et de réhabilitation du réseau électrique de la Côte d'Ivoire.

Le pays d'Alassane Ouattara multiplie les initiatives pour accroître sa production d'électricité. Il fournit déjà de l'électricité au Ghana, au Togo, au Bénin, au Burkina Faso et au Mali. A terme, la côte d'Ivoire prévoit de fournir de l'électricité à la Sierra Leone, au Liberia et à la Guinée. Le pays deviendrait alors une puissance électrique émergente en Afrique de l'Ouest.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/11/2017 à 22:35 :
Je Remerci Le President Pr Tous Ce Qui Pr Son Pays Notre Pays Aussi À Nous Les Citoyens Qui Y Vive Actuellement
a écrit le 05/01/2017 à 18:15 :
Je comprends pas Hein ou se trouve le rapport avec la réconciliation des ivoiriens. Les victimes ont pardonné ce qui me permet de dire que la les ivoiriens sont réconciliés.
Ses infrastructure font la fierté des ivoiriens pour leur bien être dans quelques temps le PR Alassane partira et il l'a confirmé lors de son adresse à la nation et voici tt ce qui nous laisse pour notre bien être c'est le plus important et je souhaite que tt dirigeant s'évertue dans ce sens qu'est que je laisse qd je fus la c'est ce qui a développé l'Europe ou nous cherchons tjrs à aller cultivons cet esprit et il n'aura plus de problème en Afrique.
Que Dieu nous bénisse.
a écrit le 04/01/2017 à 16:56 :
On ne mange pas les voies et les ponts, mais ils apportent à manger.
a écrit le 04/01/2017 à 16:46 :
Allassane va y arriver. J'en suis sûr. Ce monsieur ne pourra peut être pas réconcilier les ivoiriens, mais côté infrastructures, la côte d'ivoire sera une grande dame respectée. J'ai vu de mes yeux les prémices de cette grandeur annoncée. Des gens sont septiques ce qui est tout à fait normal. Mais si Dieu prête vie, yeux et jambes nous verrons.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :