Etats-Majors : Le Sud-africain Jacques Vermeulen prend la tête de Coca-Cola Beverages Africa

 |   |  541  mots
(Crédits : DR)
Coca-Cola Beverages Africa (CCBA), le principal embouteilleur africain des boissons non-alcoolisées, de Coca-Cola, veut prendre une nouvelle dimension en Afrique et confie les rênes de sa stratégie au Sud-africain Jacques Vermeulen, un ancien de la maison.

Depuis ce lundi 1er décembre, Jacques Vermeulen officie en tant que CEO de Coca-Cola Beverages Africa, le principal embouteilleur africain de Coca-Cola.

Fondée en 2014 et basé à Johannesburg, CCBA est le fruit d'une alliance entre le deuxième brasseur mondial SABMiller (57%), la société d'investissement sud-africaine Gutsche Family Investments (31,1%) et The Coca-Cola Company (11,3%). Mais après le rachat de SabMiller par le leader mondial des brasseries Anheuser-Busch InBev (AB InBev), ce dernier a cédé ses parts à Coca Cola en 2017 pour 3,15 milliards de dollars, faisant désormais le groupe américain l'actionnaire majoritaire de CCBA à hauteur de 65,8%.

En Afrique, CCBA a la primauté en matière d'embouteillage et de distribution des boissons non alcoolisées de Coca-Cola. Présent dans une dizaine de pays d'Afrique australe, de l'Est, et de l'Ouest (particulièrement au Nigeria et au Ghana), la firme s'accapare 40% du volume de Coca-Cola vendu sur le Continent, selon ses propres données.

Pour Phil Gutsche, président de CCBA, la nomination de Jacques Vermeulen en qualité de directeur général tombe à point nommé :

« Jacques apporte son leadership fort et son expérience exceptionnelle à ce poste. Sa nomination témoigne de l'efficacité de la planification de la relève et du développement de notre réserve de talents internes ».

Un marché « important » qu'il devra développer

Ici donc, le recrutement interne est de rigueur, car, si Jacques Vermeulen remplace à ce poste un vétéran de Coca-Cola, Doug Jackson qui signe 35 ans d'ancienneté au sein du géant américain des boissons, le nouveau CEO y a passé ses 23 années de carrière. Financier diplômé de la Stellenbosch University, il a passé plusieurs années à tenir le département des finances de Coca-Cola Sabco, avant d'en devenir le directeur général en 2015.

En juillet 2016, il rejoint CCBA pour prendre la direction exécutive de sa division internationale. En deux ans, il a notamment réussi consolider l'entreprise en la positionnant dans sa croissance et son expansion à travers l'Afrique qui occupe une place de choix dans la stratégie de Coca-Cola, comme le rappelait encore hier à la presse le porte-parole de CCBA :

« Coca-Cola Co considère que le marché africain est extrêmement important pour le succès à long terme de la société et continuera à travailler pour trouver le bon partenaire à long terme ».

Aux yeux du conseil d'administration de CCBA, Jacques Vermeulen est le candidat idéal pour porter les ambitions de l'embouteilleur africain de Coca-Cola à travers le Continent, lui qui envisage de multiplier ses implantations avec notamment l'ouverture de nouvelles usines qui s'ajouteront à la trentaine déjà en service.

Vermeulen prend ainsi les rênes de CCBA au moment où Coca-Cola prépare la réorganisation de sa filiale, cette dernière étant également sur quelques projets d'acquisitions. C'est le cas au Botswana où CCBA a obtenu ce lundi, 3 décembre, l'autorisation réglementaire requise pour acquérir l'activité du secteur des boissons non alcoolisées Coca-Cola. Le nouveau CEO devra également, entre autres, gérer le délicat dossier de Delta Beverages Zimbabwe dont Coca-Cola entend résilier le contrat d'embouteillage depuis qu'il a racheté les parts de AB InBev dans CCBA, pour y étendre les activités de cette dernière.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :