MTN Cameroun : en attendant le nouveau CEO, Saim Yaksan assurera l’intérim

 |   |  272  mots
(Crédits : DR)
Après le départ fin 2017 de la sud-africaine Philisiwe Sibiya, le groupe panafricain des télécoms MTN annonce la nomination de Saim Yaksan au poste de directeur général par intérim.

La filiale de MTN au Cameroun attend toujours la nomination d'un CEO définitif. Mais en attendant, Saim Yaksan devient directeur général par intérim, annonce la firme dans un communiqué parvenu à la presse locale ce mercredi 14 février.

Après trois ans aux commandes de MTN Cameroun, la sud-africaine Philisiwe Sibiya avait choisi de quitter le groupe pour des raisons familiales. Depuis, la gestion de la société était organisée en interne, mais aucun top manager ne dirigeait officiellement la filiale locale du groupe panafricain des Télécoms.

« Saim Yaksan aura la responsabilité de maintenir MTN Cameroon sur la voie de la croissance et renforcer sa position de leader dans un marché de télécommunications de plus en plus compétitif », indique le conseil d'administration dans son communiqué.

Présent dans le cercle managérial de MTN depuis 2011, Yaksan y a occupé plusieurs postes avec résidence à Dubaï. Avant de rejoindre le bureau du CEO à Douala, il était directeur de la transformation au sein du groupe. Diplômé en administration des affaires de l'université de Cologne (Allemagne), il cumule près d'une vingtaine d'années d'expérience dans le secteur des télécoms dont sept chez le groupe Vodafone chez qui il a occupé plusieurs postes managériaux à l'international.

Aux manettes de MTN Cameroun, il devra poursuivre la stratégie d'encrage du groupe sur ce marché et mènera les dossiers importants dont le déploiement de l'offre « Facebook Flex » lancée le premier février dernier, permettant aux utilisateurs de se connecter au réseau social de Marc Zuckerberg sans consommer de volume internet.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :