[Trophées ODI - spécial résilience en Afrique ] L'innovation technologique ou digitale en Afrique face à la pandémie de Covid-19

[Article partenaire] A l'occasion de la 12ème éditions de l'Observatoire du Développement International (ODI), BearingPoint et ses partenaires La Tribune Afrique, HEC Paris, et le CIAN ont remis les Trophées du Développement International récompensant les entreprises françaises les plus résilientes dans leur développement en Afrique malgré la pandémie de Covid-19. Ces Trophées ont été décernés par un jury prestigieux rassemblant des dirigeants du secteur privé comme du secteur public.

3 mn

(Crédits : BearingPoint)

L'innovation technologique ou digitale a permis d'adresser les grands enjeux africains

Les candidats qui ont le plus retenu l'attention du jury pour le Trophée de l'innovation technologique ou digitale illustrent l'importance des thématiques de l'éducation, de la santé et de l'industrialisation sur le continent africain.

Parmi ces candidats se trouve CFAO. Celle-ci propose de produire localement des produits de grande consommation via une usine partagée. A travers sa filiale ivoirienne MIPA - pour Made in Côte d'Ivoire Products for Africa -, la CFAO a créé la Multi Purpose Factory, une usine mutualisée qui, en septembre 2021, comptait trois entreprises partenaires : Bic, L'Oréal et Capri Sun.

Cette unité de production est divisée en deux parties, l'une dédiée à la production d'emballages, de stylos et de rasoirs Bic, l'autre regroupant les lignes de production des cosmétiques et jus de fruits.

Grâce à cette mutualisation, CFAO et ses partenaires réduisent de façon durable les coûts fixes importants associés à la production industrielle en Afrique et ont la possibilité de répliquer cette baisse de coût sur les prix de vente pour les consommateurs finaux.

Deux autres candidats retenus par le jury sont des startups qui visent à faciliter l'accès à l'éducation et à la culture en Afrique.

Chalkboard Education a pour objectif de faciliter l'accessibilité des formations grâce à un Learning Management System[1] off-line et mobile first. Le service de Chalkboard Education est adapté aux zones rurales et agrège dans une application les formations des institutions secondaires, universitaires et des ONG. L'objectif de cette plateforme est d'augmenter l'impact des formations conçues par ces institutions en les rendant accessibles au plus grand nombre, y compris aux acteurs vivants en milieu rural.

De son côté, la startup Youscribe offre une bibliothèque numérique mobile first, diversifiée et donnant accès à des contenus locaux. Ses services sont accessibles sans connexion internet et peuvent être payés en mobile-money et micro-paiement pour s'adapter au mieux aux usages et budgets des consommateurs africains.

Enfin, le dernier candidat retenu par le jury, Meditect, vise à améliorer la santé des africains en éradiquant la vente de faux médicaments en Afrique grâce à la technologie blockchain. Pour atteindre cet objectif, la startup a développé une application mobile permettant de géolocaliser les pharmacies les plus proches et de vérifier l'authenticité d'un médicament grâce à la technologie blockchain en scannant le data matrix de son emballage. Lancée en 2018, Meditect est aujourd'hui présente dans 3 pays et a réalisé une levée de fond de 1,5 million d'euros en 2020, lui permettant de consolider son chemin vers la croissance.

Pour évaluer ces quatre candidats, six critères ont été retenus : le caractère innovant, la capacité de montée en charge, la contribution au développement technologique ou digital en Afrique, le potentiel de croissance, les efforts consentis en recherche et développement (R&D) et enfin, l'impact de la pandémie de Covid-19 sur le projet.

Le Lauréat a été Meditect pour son projet visant à éradiquer la vente de faux médicaments en Afrique grâce à la technologie blockchain. Meditect est une start-up ambitieuse ayant su trouver une application pertinente de la blockchain pour proposer une solution à un problème de santé publique de premier ordre. Le jury des ODI a particulièrement apprécié sa stratégie de développement très ancrée dans le contexte de ses marchés.

(*), (**) Jean-Michel Huet et Alexandre Dossa, BearingPoint

[1] Plateforme de gestion de contenus pédagogiques

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.