Libye : la Russie au chevet de Haftar

 |  | 505 mots
Lecture 3 min.
(Crédits : © Maxim Shemetov / Reuters)
Décidée à mettre de l’ordre dans le bourbier libyen, Moscou semble tout miser sur Khalifa Haftar. Ce dernier semble avoir toutes les qualités requises par une partie de l’establishment russe pour réunifier et sortir la Libye du chaos où le pays est plongé depuis 6 ans. Un attrait qui explique l’apparition de « contractors » russes dans les zones contrôlées par les hommes de Haftar.

Malmené par les Brigades de Défense de Benghazi (BDB), dans le stratégique Croissant pétrolier, le maréchal Haftar semble de plus en plus proche de Moscou. En effet, après une visite officielle à Moscou où l'ex-général de Khadafi a été reçu avec les honneurs au Kremlin et accueilli par Vladimir Poutine. Le leader de la Libyan National Army (LNA) aurait selon Reuters reçu le soutien de « contractors » d'entreprise de sécurité russes.

Opération de reconnaissance ou simple prestation

Cette « prestation » assurée par la firme russe RSB-Group signifie une marque de confiance de Moscou, alors même que les plans de réunification de la Libye de Khalifa Haftar ont été stoppé net par l'avancée des BDB dans la zone pétrolière qui s'étend entre Ras Lanouf et Brega. D'ailleurs, le Kremlin avait déjà publiquement annoncé sa volonté « de mettre de l'ordre dans le bourbier libyen ».

Là où une grande partie de la communauté internationale a décidé de se ranger derrière le gouvernement reconnu par les Nations Unis, une partie de l'Establishment russe voit dans Khalifa Haftar, un dirigeant assez « fort » pour réunifier un pays en proie à l'anarchie depuis la chute du régime Khadafi. Moscou avait utilisé des entreprises de la sorte en Syrie avant d'y intervenir militairement.

Ces entreprises sont généralement tenues et formées par des vétérans des forces spéciales russes, notamment les fameux « Spetnaz ». Selon l'agence de presse Reuters, le management de RSB-Group aurait confirmé avoir reçu l'aval de Moscou, via le ministère des Affaires étrangères russe avant d'accepter la proposition de Haftar. Bien que la Russie soit décidée à soutenir Haftar, des divergences semblent apparaître sur la question au sein du Kremlin.

Haftar seul ou sous la bannière de l'ONU ?

En effet, là où la diplomatie russe propose un ralliement de Haftar au gouvernement reconnu par l'ONU, "l'Armée rouge" et une partie du Kremlin penchent pour favoriser le seul camp Haftar, de manière à ce qu'une seule faction puisse contrôler, l'ensemble ou du moins une majeure partie du territoire libyen. Cette dernière hypothèse semble être en position de force, renforcée par les « bons résultats » engrangés en Syrie. Un pays où l'intervention militaire russe a permis au régime Assad de reprendre du terrain, ménager ses sources et sécuriser une majeure partie « de la Syrie utile ».

Reste à savoir, si Moscou décidera d'un engagement unilatéral comme c'est le cas en Syrie pour soulager les forces de Haftar où que les stratèges du Kremlin opteront pour une guerre asymétrique à l'ukrainienne. A noter, qu'en cas de perte définitive du Croissant pétrolier par la LNA en faveur des BDB, cela pourrait faire basculer la balance en faveur de la thèse défendue par la diplomatie russe. Ce qui se traduirait par un ralliement forcé de Haftar au gouvernement mis en place par l'ONU.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/03/2017 à 10:19 :
Cher Tetra

Cela fait des siècles que l'Afrique est sous domination géo-stratégique du monde occidental et surtout Anglo-saxon ! Il serait temps de se réveiller vous ne croyez pas ?

Un pays qui a compris les horreurs qu'il a subi en 2011, après avoir vu ces mêmes horreurs en Afghanistan, Irak et Syrie demande aujourd'hui le soutien Russe, pourquoi ?

Parce que la Syrie est restée libre et souveraine après l'intervention Russe.
a écrit le 13/03/2017 à 11:20 :
La Russie est la solution formidable pour rétablir un ordre mondial des souverainetés et s'opposer au terrorisme soutenu par l'occident.
Réponse de le 14/03/2017 à 7:24 :
La Russie redevient impériale et ceux qui croient donner leur âme au Diable et à Poutine verront vite dans quel traquenard ils se sont placés tout seul...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :