Nigeria : Buhari a offciellement repris ses fonctions

Le président nigérian Muhammadu Buhari a officiellement repris, ce lundi 13 mars, es fonctions à la tête de l’Etat fédéral. Rentré vendredi dernier après deux mois de séjour médical à Londres, le chef de l’Etat nigérian met ainsi fin à l’intérim assuré par son vice-président Yémi Osinbajo. Des dossiers stratégiques l’attendent alors que son état de santé continue toujours à susciter l’inquiétude de ses concitoyens.

3 mn

(Crédits : Reuters)

C'est la fin de la convalescence et la reprise du service pour le président nigérian Muhammadu Buhari. Deux jours après son retour de Londres où il a passé deux mois de « séjour médical », le chef de l'Etat nigérian a repris ses fonctions, ce lundi 13 mars.

Selon son conseiller à la communication, Femi Adesina, le président nigérian a en ce sens officiellement notifié à la Chambre des représentants et au Sénat qu'il a repris ses fonctions à la tête de l'Etat, conformément à la procédure constitutionnelle en vigueur.

« J''ai repris mes fonctions en tant que président de la  République fédérale du Nigeria avec effet ce lundi 13 mars 2017, après mes vacances ».

Le président Buhari


A travers cet acte constitutionnel, Buhari met ainsi fin à l'intérim assuré jusque-là par son vice-président Yémi Osinbajo mais aussi et surtout aux rumeurs sur son état de santé et sa capacité à assumer ses charges à la tête de l'Etat.

Aussitôt, la procédure entérinée,  Buhari et Osinbajo ont tenu une séance de travail à Aso Rock, la villa présidentielle pour un briefing sur les dossiers en instance.

Urgences socio-économiques

En dépit de son retour après un séjour médical prolongé, les inquiétudes sur son état de santé ne se sont pas estompées surtout lorsqu'il a décidé de poursuivre sa convalescence pour quelques jours encore. Une convalescence qui n'a donc duré que le temps d'un weekend même si d'après plusieurs sources, le président nigérian devrait encore attendre longtemps avant de retrouver son état normal. D'ailleurs, il a lui-même reconnu que sa santé requiert un suivi régulier sur plusieurs semaines et il n'est pas exclu qu'il retourne encore à Londres, d'ici peu, pour des contrôles médicaux de routine. Tout dépendra donc de l'évolution de sa rémission.

En attendant, son retour à la tête de l'Etat fédéral est très attendue par ses concitoyens. Durant la période d'intérim, plusieurs dossiers ont connu une certaine accélération et le président Buhari va devoir maintenant se consacrer à la concrétisation des engagements qu'il a pris pour améliorer les conditions de vie et de travail des nigérians. Les attentes citoyennes se sont faites plus pressantes ces derniers mois surtout que la stratégie de relance économique lancée par le gouvernement fédéral peinait à impacter le quotidien des populations.

Avec la relative reprise de l'économie nigériane de ces dernières semaines, le gouvernement va devoir renforcer sa stratégie de relance économique afin de pouvoir disposer de plus de marges de manœuvres pour répondre aux doléances sociales.

Les premiers jours ainsi que les premiers actes du président Buhari seront à ce titre assez illustratif de sa capacité à faire face aux défis multiples dont fait face l'une des premières économies du continent dont la croissance a été sévèrement mise à rude épreuve par la baisse des cours du pétrole de ces deux dernières années.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.