Mali  : le minier Randgold Resources bénéficie d'une réduction de l'IS pour les quatre prochaines années

 |   |  310  mots
Le Mali est le troisième producteur d'or de l'Afrique, derrière l'Afrique du Sud et le Ghana.
Le Mali est le troisième producteur d'or de l'Afrique, derrière l'Afrique du Sud et le Ghana. (Crédits : Reuters)
Le gouvernement malien a accordé à Randgold Resources une réduction de 50% sur l'impôt sur les sociétés pour les quatre prochaines années sur sa mine d'or de Louko-Gounkoto. La décision intervient après l'annonce du groupe minier de la baisse de ses bénéfices suite à plusieurs mouvements de grève sur ses sites.

Pour soutenir l'exploitation de la mine d'or de Louko-Gounkoto, considérée comme l'une des plus grandes mines à ciel ouvert d'Afrique, les autorités de Bamako viennent d'opérer une révision du taux fiscal pour Randgold Resources, en accordant une baisse de 50% sur l'impôt sur les sociétés. La décision intervient alors que la compagnie minière affichait une baisse de 24% sur ses bénéfices au premier trimestre et les négociations avec ses travailleurs grévistes de la mine de Tongon en Côte d'Ivoire n'ont finalement pas pu aboutir. Au Mali aussi, Randgold Ressources a été confrontée à des mouvements de grève.

Face au mécontentement

Deux des mines d'or de Randgold à Loulo et Gounkoto ont également été touchées par des grèves cette année. Il y a environ deux mois, des émeutiers du sud du Mali avaient saccagé des bâtiments du gouvernement local à la suite d'un conflit entre les travailleurs et la direction des mines d'or de Randgold à Loulo et Gounkoto. Les mines de Loulo et de Gounkoto, situées dans le sud du Mali riche en or, avaient été épargnées par les troubles sécuritaires qui secouent le pays depuis 2102. Elles ont produit plus de 20 tonnes d'or l'année dernière. L'avantage fiscal inclut la prolongation de la durée de vie de la mine de Gounkoto sur une période de cinq ans, selon les informations de Randgold Resources.

Pour rappel, le Mali est le troisième producteur d'or du Continent, derrière l'Afrique du Sud et le Ghana. Le groupe Randgold, qui a des activités au Mali, au Sénégal, en Côte d'Ivoire et en République démocratique du Congo, a annoncé en mai qu'il atteindra ses objectifs de production pour l'année 2018, malgré les grèves répétitives.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :