Guinée/BAD : 2 millions de dollars pour l'étude faisabilité d'un port en eau profonde

La Guinée vient de bénéficier d'un don de 2 millions de dollars de la Banque africaine de développement destiné à l'étude de la faisabilité d'un projet de construction d'un port en eau profonde dans le nord-ouest du pays. Un accord a été signé jeudi dernier à Conakry entre la Banque et le ministère guinéen du plan et du développement économique, lors d'une cérémonie à laquelle ont pris part de nombreux officiels.

2 mn

(Crédits : manola72 - Fotolia)

La Banque africaine de développement (BAD) est venue à la rescousse de la Guinée sur son projet de construction d'un port en eau profonde. L'institution financière panafricaine a débloqué cette semaine une enveloppe de 2 millions de dollars au pays ouest-africain pour financer l'étude de faisabilité du projet. Un accord de financement a été signé dans ce sens entre la BAD et le ministère guinéen du plan et du développement économique, lors d'une cérémonie en présence de nombreux officiels dont des membres du gouvernement.

Selon les sources proches du dossier, cette subvention provient du Fonds spécial du mécanisme de financement de la préparation des projets d'infrastructures du NEPAD (FPPI). Elle servira de façon concrète a-t-on indiqué, à réaliser des activités préparatoires de ce projet de port comme l'identification formelle du site optimal pour l'aménagement d'un port en eau profonde  dans le nord-ouest du pays, la réalisation d'une étude de faisabilité technique, économique, financière et socio-environnementale de la construction du port, l'élaboration de l'avant-projet sommaire de la future plateforme portuaire, et la réalisation d'une étude d'impact environnemental et social du projet assortie de recommandations.

Un projet phare pour le développement économique de la Guinée

Le projet de port en eau profonde est très important pour la Guinée. Inscrit au Plan d'actions prioritaires du Programme pour le développement des infrastructures en Afrique (PIDA), sa réalisation contribuera au renforcement des bases matérielles nécessaires à la transformation structurelle de l'économie guinéenne, deuxième pilier stratégique du PNDES, a-t-on assuré. Il contribuera également à l'intégration économique de l'Afrique de l'Ouest, en termes de densification des échanges intracommunautaires. Insistant sur l'importance de l'ouvrage en projet, la ministre guinéenne du plan et du développement économique, Kanny Diallo a tenu à exprimer sa « profonde gratitude à l'égard de la BAD pour son appui constant aux efforts de redressement économique et social de la Guinée ».

Pour sa part, le responsable-pays de la Banque en Guinée, Léandre Bassolé, a salué l'inestimable contribution d'Africa50 au financement des études de préfaisabilité à travers un don de 25000 dollars, et souligné que « la réalisation de ce projet permettrait d'améliorer nettement la compétitivité de la Guinée dans le secteur des produits miniers, notamment la bauxite, et de réduire le coût d'exportation de l'ensemble  des produits minier ».

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 09/06/2019 à 21:14
Signaler
le don't Africa50 etait de 250,000 euros et non 25 000 dollars

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.