Diplomatie : l'Inde ouvre les bras à la Guinée Bissau

 |   |  387  mots
L'Ambassadeur indien Shri Rajeev Kumar présentant sa lettre de créance au Président de la Guinée-Bissau José Mário Vaz le 26 avril 2017 à Bissau.
L'Ambassadeur indien Shri Rajeev Kumar présentant sa lettre de créance au Président de la Guinée-Bissau José Mário Vaz le 26 avril 2017 à Bissau. (Crédits : India in Dakar)
Les produits bissau-guinéens bénéficient désormais d'une exemption de taxes auprès de l'Inde, a annoncé l'ambassadeur indien pour la Guinée Bissau, Rajjev Kumar, ce vendredi 19 janvier 2018. Cette mesure est accompagnée d'une autre, facilitant l'obtention du visa pour se rendre en Inde pour les hommes d'affaires bissau-guinéens.

Les hommes d'affaires bissau-guinéens ne paieront plus de taxes pour exporter leurs produits vers l'Inde, le grand géant asiatique ayant décidé d'une exemption de taxe à l'exportation. L'information a été donnée par l'ambassadeur indien pour la Guinée Bissau (résidant au Sénégal), Rajjev Kumar, vendredi dernier alors qu'il sortait d'une audience avec le président de la République bissau-guinéenne José Mario Vaz.

Le diplomate a expliqué que cette décision des autorités indiennes se justifie par ''la place particulière'' qu'elles accordent au petit pays ouest-africain. Cette annonce du chef de la représentation indienne en faveur de la Guinée Bissau intervient dans un contexte de renforcement des relations commerciales entre les deux pays.

En effet, toujours ce vendredi 19 janvier, avait lieu la première réunion du partenariat stratégique. Il s'agit d'une rencontre qui s'inscrit dans le cadre de la coopération entre Bissau et New Delhi, et qui a rassemblé environ 100 hommes d'affaires des deux pays.

A cette occasion, Rajjev Kumar a aussi annoncé une mesure en faveur des hommes d'affaires et entrepreneurs bissau-guinéens à qui son pays a décidé d'offrir des billets d'avion pour pouvoir participer aux foires qui se tiennent en Inde. « Le deuxième aspect est que les hommes d'affaires de la Guinée-Bissau auront facilement accès au visa pour se rendre en Inde », a-t-il ajouté.

Des mesures qui pourront rehausser considérablement les relations commerciales et de coopération entre les deux pays. Déjà, d'après les chiffres officiels, la Guinée-Bissau, cinquième plus grand producteur de noix de cajou, en a vendu au géant asiatique environ 200.000 tonnes au cours de l'année dernière.

Au-delà du commerce

Les relations de coopération entre l'Inde et la Guinée Bissau ne sont pas que commerciales. Il s'agit de liens qui vont du secteur agricole au secteur énergétique en passant par l'hydraulique et le sanitaire et bien d'autres secteurs encore.

A titre d'exemple, en novembre 2015, parallèlement aux initiatives du gouvernement dans le cadre du programme de sécurité alimentaire, un programme destiné particulièrement aux femmes et aux jeunes dans les zones rurale, l'Inde avait accordé un don de 232 millions d'euros à la Guinée Bissau pour soutenir l'agriculture, l'énergie et l'emploi des jeunes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :