Guinée : l'or a rapporté plus de 470 millions de dollars au premier semestre 2017

 |   |  432  mots
(Crédits : DR)
Les recettes découlant de l'exportation de l'or en Guinée au terme des six premiers mois de l'année 2017 sont évaluées à 470 millions de dollars, a-t-on appris du ministère guinéen des mines et de la géologie ce vendredi 25 août 2017. Le département gouvernemental a précisé que ce montant dépasse de loin celui de l'année 2016.

Le secteur guinéen de l'or se porte à merveille. D'après un communiqué du ministère guinéen des mines et de la géologie, les recettes issues de l'exportation de l'or pour le pays au premier semestre de l'année 2017 dépassent les 470 millions de dollars. Ce qui dépasse largement les recettes pour toute l'année 2016 qui s'élevaient à 304 millions de dollars.

Cette performance se justifient selon le ministère par la mise en place d'une méthodologie efficace pour recueillir les données réelles. Le gouvernement guinéen a ainsi amorcé depuis mi 2016 un processus pour l'équilibre entre les quantités d'or exportées et les recettes en dollar rapatriées en contrepartie dans le pays. « Le contrôle des comptoirs d'achat et d'exportation d'or a été initié en mai 2016 afin de faire respecter l'exigence de rapatriement des devises, après le constat que seulement 42% de la valeur des exportations faisaient objet de rapatriement en devises », justifie le ministère en charge des mines.

La dynamique appliquée par le gouvernement guinéen en 2016 a été poursuivie en 2017 et a déjà fait ses preuves. « Le suivi a permis de noter d'importantes avancées tant en termes de quantité d'or exportée que de rapatriement des recettes en dollar conformément à la règlementation en vigueur », a expliqué le ministère. Selon le communiqué, ce renforcement du suivi de proximité régulier assuré par les services de l'Etat en collaboration avec la Banque Centrale, a permis de rapatrier la quasi-totalité des recettes des ventes de l'or expédié par les comptoirs (99,2%) dans les délais requis au premier trimestre 2017. Au second trimestre, ajoute le ministère, « la totalité des recettes a été rapatriée ».

Continuer sur la même lancée

Les nouvelles mesures de suivi des achats de l'or aux comptoirs sont accompagnées de dispositions punitives. « Les licences de onze comptoirs avaient été retirées pour manquement aux exigences de rapatriement prédéfinies », confie le ministère dans son communiqué. Le département d'Etat a aussi déclaré que ces opérations de suivi continueront pour le reste de l'année 2017 et devraient permettre de garder le taux de rapatriement des recettes à 100%.

Notons toutefois, que selon le ministère des mines, ces recettes en devises provenant de l'exportation de l'or, ne rentrent pas en jeu dans le budget de l'Etat, mais plutôt dans ceux des acteurs privés locaux qui contribuent à rendre disponibles les devises dans les banques afin de garder la stabilité et à la consolidation de la valeur de la monnaie locale.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :