Ghana  : derrière la gigantesque ferme solaire « Blue Power Energy » se cache Salma Okonkwo

 |   |  591  mots
Née au Ghana, Salma Okonkwo, 48 ans, est la propriétaire de la compagnie pétrolière et gazière UBI.
Née au Ghana, Salma Okonkwo, 48 ans, est la propriétaire de la compagnie pétrolière et gazière UBI. (Crédits : Reuters)
La région nord du Ghana devrait accueillir à la fin du premier trimestre 2019, une ferme solaire d'une capacité de 100 mégawatts. Le projet d'envergure vise à participer à la diversification énergétique mais aussi à améliorer la fourniture d'électricité et à générer de l'emploi dans une région défavorisée. Une initiative ambitieuse portée par Salma Okonkwo fondatrice et dirigeante de la société pétrolière UBI. L'une des rares femmes africaines propriétaires d'une campagne pétrolière et gazière, laquelle est présente sur les différentes chaines de valeur de la production.

D'ici mars 2019, devrait entrer en service la ferme solaire « Blue Power Energy » située dans la partie nord du Ghana. D'une capacité de production de 100 mégawatts, l'objectif du projet conçu par le groupe pétrolier fondé et dirigé par la Ghanéenne Salma Okonkwo est d'apporter de l'énergie bon marché dans le nord du Ghana par l'intermédiaire de la ferme solaire et d'inciter ainsi les entreprises à créer des emplois durables dans cette partie du pays. Il est question entre autre de créer une meilleure alternative les habitants de la région notamment les jeunes et les femmes, via Blue Power Energy, dont le lancement des travaux a déjà généré des centaines d'emplois dans le nord du Ghana, alors que 650 emplois supplémentaires sont attendus au final.

«La plupart des multinationales qui viennent au Ghana n'investissent pas dans des infrastructures. Ils exploitent un système dans lequel ils investissent très peu et le suppriment par la suite. Ils vendent leurs produits et partent. J'espère créer des emplois et renforcer l'économie du Ghana », a précisé Salma Okonkwo dans une déclaration à Forbes.

« Blue Power Energy », se présente comme une société de services énergétiques spécialisée dans la production des énergies « vertes » pour accompagner la croissance et le développement de la région du nord, du Ghana, voire de toute l'Afrique subsaharienne. Il s'agit de fournir de l'électricité et de développer une ferme solaire pour assurer la couverture énergétique sur 60% du territoire ghanéen. D'une capacité 100 mégawatts et au coût de 100 millions de dollars, la centrale qui devrait entrer en service à partir de mars 2019, prévoit une augmentation de ses capacités pour atteindre 200 mégawatts, d'ici 2020. La région nord du Ghana où est originaire Salma Okonkwo est considérée comme l'une des plus pauvres du pays. Elle est caractérisée par l'exode rural face au chômage endémique et le sous-emploi. Derrière le projet, on trouve l'ambition d'une femme entrepreneure pour son pays.

« Blue Power Energy », ou l'ambition d'une femme pour son pays

Salma Okonkwo est la CEO et la fondatrice en 2006 de la compagnie pétrolière et gazière UBI group. Il s'agit de la toute première entreprise pétrolière locale au Ghana et d'Afrique de l'Ouest, présente sur toute la chaîne de valeur des opérations pétrolières en aval. Au sein de la société, chaque secteur d'activité est doté d'un cycle de croissance différent. Il est question d'activités de stockage en vrac, du commerce, de parcs de stockage, des navires de transport, mais aussi des stations-service.

Le tout réparti sur l'ensemble du pays. Salma Okonkwo est parmi les rares femmes africaines à créer et à diriger une entreprise d'énergie, évaluée à plusieurs millions de dollars. Après des études aux USA où elle a entamé une expérience professionnelle, Okonkwo est revenue au Ghana pour y travailler avant de fonder sa propre société UBI. D'abord modeste, le groupe a progressivement étendu ses tentacules à différents niveaux du secteur pétrolier. UBI a décidé de prendre un nouveau virage en investissant dans les énergies propres après l'acquisition des parts de la compagnie en 2013 par la multinationale Puma Energy. Cette dernière, dont le chiffre d'affaires est évalué à près de 15 milliards de dollars en 2017, a acquis une participation de 49% dans deux filiales du groupe UBI pour 150 millions de dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/10/2018 à 19:58 :
Est ce que ce projet correspond à celui ci ? :

https://en.wikipedia.org/wiki/Nzema_Solar_Power_Station

Il était prévu 150 Mw pour 2017.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :