Côte d'Ivoire/UE  : signature d'un mémorandum de coopération

 |   |  295  mots
(Crédits : Reuters)
La coopération entre la Côte d'ivoire et l'Union Européenne se consolide davantage sur le plan économique. Ce renforcement des liens a été marqué hier lundi à Abidjan par la signature d'un mémorandum de coopération entre le Conseil économique, social, environnemental et culturel (CESEC) de la Côte d'ivoire et le Comité économique et social européen (CESE).

La signature dudit mémorandum de coopération sanctionne une visite de travail de cinq jours qu'a effectué Georges Dassis en Côte d'Ivoire à l'invitation du président Charles Koffi Diby. « Le Mémorandum conclu pour une durée indéterminée a pour objet de définir le cadre de coopération et les mécanismes à mettre en œuvre pour atteindre les objectifs définis », renseigne un communiqué conjoint. La même source indique que les deux parties réaffirment leur ferme volonté de se concerter pour la consolidation et la coordination de leurs actions au sein des instances internationales et de collaborer au rayonnement de chacune d'elles par la mutualisation de leurs domaines de compétences respectifs.

L'immigration illégale et l'emploi au cœur des échanges

Lors du séjour ivoirien de responsable de l'Union Européenne, plusieurs sujets ont été débattus. Georges Dassis, le patron du Comité économique et social européen a échangé avec les Conseillers économiques, sociaux, environnementaux et culturels de la Côte d'ivoire sur la problématique de l'immigration illégale et l'emploi. Cette question cruciale alimentera les débats lors de la prochaine conférence des chefs d'Etat UE-Afrique prévue en novembre 2017 à Abidjan.

Les deux responsables ont exprimé leur convergence de vues sur les enjeux du phénomène de l'immigration illégale et la corrélation qui existe entre ledit phénomène et la définition des politiques de l'emploi jeune.Les deux personnalités ont évoqué plusieurs mesures pouvant juguler ce fléau. Pour eux, il sera nécessaire de faire preuve d'une 'solidarité agissante au niveau de la communauté internationale, conformément aux conclusions du sommet de La Valette, Malte, organisé en novembre 2015 par la Commission de l'Union Européenne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/01/2017 à 21:02 :
Le président grec du Comité économique et social européen, M. Georges Dassis, fait sa tournée au soleil, il se les gelait à Bruxelles.... le CESE n'a aucun budget et ne peut donner ... kolozale déception des ivoiriens, un européen qui ne donne pas !! . Aucun intérêt. Qu'en à l'immigration et l'emploi des jeunes la solution passe par une amélioration de l'indice mondial de l'entrepreneuriat dont la CI est abandonnée aux dernières places, comme d'ailleurs toute l'Afrique subsaharienne

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :