Burkina  : 339 milliards de Fcfa pour booster l'économie des régions

Le gouvernement burkinabé a lancé en fin de semaine dernière le Programme d'appui au développement des économies locales (PADEL). Il s'agit d'un vaste programme de développement qui a pour ambition de venir à bout de la pauvreté dans les différentes régions du pays. 339 milliards de francs CFA sont décaissés pour sa mise en œuvre.
Ambitieux programme dont la finalité est de venir à bout de la pauvreté, le PADEL se veut une traduction concrète du nouveau référentiel de développement du pays le PNDES.
Ambitieux programme dont la finalité est de venir à bout de la pauvreté, le PADEL se veut une traduction concrète du nouveau référentiel de développement du pays le PNDES. (Crédits : Reuters)

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré part en guerre contre l'extrême pauvreté dans son pays. Dès son arrivée au pouvoir, l'ancien bras droit de Blaise Compaoré a fait concevoir un Programme d'appui au développement des économies locales (PADEL). Il vient de lancer ledit programme à Dori, capitale de la région du Sahel, l'une des plus pauvres du pays. C'était lors de la célébration, en différé, de la Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté. Ambitieux programme dont la finalité est de venir à bout de la pauvreté, le PADEL se veut une traduction concrète du nouveau référentiel de développement du pays qui est le Plan national de développement économique et social (PNDES) adopté au mois de juillet dernier.

En dehors de la lutte contre l'extrême pauvreté, le PNDES devra aussi booster le développement local au Burkina Faso. La mise en œuvre du programme coûtera 339 milliards de francs CFA. L'Etat burkinabé prendra en charge 40% du financement. Les partenaires techniques et financiers (PTF) décaisseront 55% et les 5% restants seront à la charge des collectivités territoriales.

Un gigantesque programme novateur

Selon les autorités burkinabées, le PADEL est un programme à la fois ambitieux et novateur. Rosine Coulibaly Sori, la ministre de l'Economie, des Finances et du Développement estime qu'il s'agit d'un gigantesque programme de par son envergure, sa couverture et son ambition.

« Le PADEL tient à la nécessité de calibrer, pour chaque domaine déterminant du développement local, le niveau minimum d'équipements et de ressources nécessaires pour permettre aux populations de faire éclore leurs talents et de valoriser les potentialités de leur localité», a-t-elle indiqué.

Dans sa mise en œuvre, le nouveau programme s'appuiera sur les résultats probants de trois programmes déjà mis en œuvre dans le pays à savoir : le programme plateformes multifonctionnelles, le programme filets sociaux et le programme de transformation et de modernisation des entreprises informelles. Le PADEL sera déployé progressivement dans les treize régions du Burkina Faso suivant un ordre de priorités établi sur la base d'une grille de tri multicritères.

Les femmes africaines face au saut technologique

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.