Premier producteur africain de café, l'Ethiopie s’attend à des exportations record

 |   |  426  mots
Pour la prochaine saison de 2019/2020, la production de café en Ethiopie devrait atteindre 7,35 millions de tonnes, soit une augmentation de 1,4% par rapport à la saison 2018/19.
Pour la prochaine saison de 2019/2020, la production de café en Ethiopie devrait atteindre 7,35 millions de tonnes, soit une augmentation de 1,4% par rapport à la saison 2018/19. (Crédits : Reuters)
L’Ethiopie, un pays qui se distingue par ses traditions séculaires de consommation et de production de café renforce sa position sur ce créneau. Premier producteur de café d'Afrique, le pays d’Ahmed Abiy devrait exporter 4 millions de sacs de 60 kg de café en 2019/20. Un record ! Mais l’Ethiopie qui peut compter sur une demande intérieure et africaine en hausse doit relever quelques défis pour maintenir sa position sur ce marché en évolution.

L'Ethiopie devrait atteindre un niveau record en termes d'exportations de café au cours de la saison 2019-2020. L'information provient des services de la représentation du département américain de l'Agriculture (USDA) à Addis-Abeba. En Ethiopie, la caféiculture est une tradition séculaire et selon plusieurs légendes populaires l'Ethiopie serait la région d'origine du café arabica. Au fil des années, le pays a maintenu ses traditions populaires autour du café, a amélioré ses rendements et a augmenté les superficies dédiées à la culture de cette denrée. Pour la prochaine saison 2019/2020, la production de café devrait atteindre 7,35 millions de tonnes, soit une augmentation de 1,4% par rapport à la saison 2018/19. Les exportations de café éthiopien (premier produit à l'exportation) représentent un peu plus de la moitié de la production totale et devraient augmenter de 0,5% en 2019/20 par rapport à l'année précédente pour atteindre 4 millions de sacs de 60kg.

Lire aussi : Assefa Mulugeta : « Le Maroc a une grande expertise en agriculture dont l'Ethiopie pourrait amplement s'inspirer »

 Aussi, des facteurs internes et externes devraient soutenir la croissance du secteur du café en Ethiopie. En Afrique la demande intérieure des principaux consommateurs de café d'Afrique est appelée à croître offrant des débouchés commerciaux à l'Ethiopie. Le pays peut également compter sur une demande intérieure en hausse de 2,4% en 2019/20 par rapport à la période 2018-2019.

Quelques menaces sur le café éthiopien

Pour améliorer la qualité du café made in Ethiopie les autorités de régulation d'Addis-Abeda exercent une plus grande pression sur les exportateurs, les incitants à améliorer la qualité des produits exportés. Une réglementation plus sévère à travers laquelle le gouvernement a arrêté les activités de plusieurs exportateurs pour cause de non-respect des cahiers de charges établis. Selon le rapport du département américain de l'Agriculture (USDA), en dépit d'une bonne pluviométrie et d'une réduction des infections des plantes, le rendement prévu de l'USDA de 0,82 tonne par hectare est en dessous de l'objectif de 1,1 tonne par hectare fixé par le gouvernement. Une autre menace qui plane sur la production de café en Ethiopie est lié au fait que plus en plus d'agriculteurs se tournent vers d'autres types productions au détriment du café.

« L'un des principaux défis du secteur caféier éthiopien est que de nombreux producteurs de café, principalement de l'est du pays, arrachent leurs plantes de café et les remplacent par du khat, une plante aux propriétés stimulantes », selon l'USDA cité par Reuters.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :