Ouganda : baisse des exportations de café

 |   |  292  mots
Durant la saison 2017-2018, la production ougandaise de café a bondi de 39,4% en volume pour atteindre 4,3 millions de sacs de 60 kg.
Durant la saison 2017-2018, la production ougandaise de café a bondi de 39,4% en volume pour atteindre 4,3 millions de sacs de 60 kg. (Crédits : Reuters)
Les exportations ougandaises de café ont légèrement diminué en janvier par rapport à la même période de l'année précédente. Cette baisse intervient après les bonnes performances enregistrées par les opérateurs de la filière lors de la saison 2017-2018.

Les exportations ougandaises de café ont légèrement reculé en janvier par rapport au même mois de l'année précédente, selon un rapport de l'autorité de contrôle du gouvernement ougandais pour le développement du café (UCDA). Le pays est-africain a exporté 395 097 sacs de café de 60 kg en janvier. Un volume inférieur aux 401 930 sacs expédiés au cours du même mois l'année dernière, selon le rapport de l'UCDA.

2e exportateur du Continent

L'instance de régulation ougandaise n'a pas donné de détails sur les causes de cette baisse qui intervient après les bonnes performances enregistrées par les opérateurs de la filière durant la saison 2017-2018, bouclée en septembre 2018. Au cours de cette saison, la production a enregistré une hausse de 39,4% en volume pour atteindre 4,3 millions de sacs de café, faisant bondir la valeur des exportations de 67%, soit 545 millions de dollars de recettes. Pour parvenir à ces résultats, l'Autorité ougandaise de développement de café (UCDA) et les différentes parties prenantes de la filière ont mené des campagnes massives de plantations lesquelles ont boosté la production, à travers notamment une meilleure implication des exploitants dans les activités de production.

Lire aussi : Ouganda : képi pour Kainerugaba Muhoozi, le fils qui peut succéder à Museveni

 L'Ouganda est le 2e pays producteur de café en Afrique derrière la Côte d'Ivoire et occupe la 9e place à l'échelle mondiale. L'Ouganda est le principal exportateur de café en Afrique. Les revenus tirés de cette culture sont l'une des plus importantes sources de devises du pays de l'Afrique de l'Est. La filière café emploie quelque 500 000 agriculteurs et contribue pour environ un quart aux recettes des exportations.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :