Kenya-Djibouti : quatre accords pour renforcer la coopération économique

 |   |  444  mots
Le Président de Djibouti, Ismail Omar Guelleh (arrière plan, à gauche) et son homologue kényan, Uhuru Kenyatta (arrière plan, à droite), ont présidé la cérémonie de signature d’accords bilatéraux entre les deux pays.
Le Président de Djibouti, Ismail Omar Guelleh (arrière plan, à gauche) et son homologue kényan, Uhuru Kenyatta (arrière plan, à droite), ont présidé la cérémonie de signature d’accords bilatéraux entre les deux pays. (Crédits : Présidence de Djibouti)
Pour stimuler le commerce et approfondir les liens bilatéraux, le Kenya et Djibouti ont signé ce mercredi quatre accords de coopération. Ces actes ont été posés à l'occasion d'une visite du président djiboutien Ismaïl Omar Guelleh à Nairobi à son homologue kényan, Uhuru Kenyatta.

Arrivé dans la capitale kényane, Nairobi, mardi dernier pour un séjour de 72 heures, le président djiboutien Ismaïl Omar Guelleh a pu échanger avec son homologue kényan, Uhuru Kenyatta, sur des questions bilatérales axées sur le commerce et la sécurité.

D'après un communiqué du gouvernement kényan relatant l'entretien, les deux chefs d'Etat ont pu, suite à leur réunion, participer le lendemain mercredi, à la signature de quatre accords visant à accroître le commerce et approfondir les liens bilatéraux entre les deux Etats. Il s'agit d'un accord commercial, d'un protocole d'accord sur la coopération bilatérale dans le secteur de l'élevage et d'un accord sur la promotion réciproque et la protection des investissements ainsi que d'un accord sur l'exemption de visa pour les détenteurs de passeports diplomatiques.

Défis communs

Intervenant lors de la cérémonie de signature des accords, Uhuru Kenyatta, le chef d'Etat kényan, a indiqué que le partenariat bilatéral entre son pays et Djibouti est solide et que les deux parties travaillent ensemble afin de rendre la coopération plus fructueuse. « Nous avons parlé des voies et moyens de renforcer notre coopération et de sécuriser nos nations. Nos deux nations sont dans une région très troublée, et nous avons parlé de la façon d'assurer la sécurité et la prospérité de nos peuples », a dit Kenyatta.

Pour le numéro 1 kényan, le renforcement des relations de coopération entre Nairobi et Djibouti est indispensable en raison des problèmes que les deux pays affrontent. De son côté, le président djiboutien Ismaïl Omar Guelleh a saisi l'occasion de la cérémonie de signature des accords pour indiquer que son pays voudrait renforcer son partenariat avec le Kenya afin de développer la région et la pacifier. Il a précisé que les deux pays collaborent dans la recherche des solutions pour la paix en Somalie, condition sine qua non du rétablissement de la stabilité dans la région.

« Djibouti et le Kenya travaillent ensemble pour faire en sorte que la Somalie soit en paix pour que le risque sécuritaire que son instabilité permanente pose pour la région soit écarté », a déclaré le président djiboutien. « Nous nous trouvons dans une région agitée, où nous devons lutter contre l'extrémisme et la violence. C'est pourquoi nos armées sont déployées en Somalie, pour l'aider à restaurer sa stabilité, car ce qui arrive en Somalie a un impact immédiat sur nous tous », a ensuite développé Omar Guelleh.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :