Infrastructures : la BAD finance la réhabilitation d'une route vitale en RDC

 |   |  154  mots
(Crédits : Reuters)
Réuni cette semaine à Abidjan, le conseil d'administration de la Banque Africaine de Développement a approuvé le décaissement d'un montant de 70 millions de dollars pour la réhabilitation d'un tronçon sur la Route Nationale N°1 allant de Kinshasa à Batshamba (Tshikapa) en République démocratique du Congo (RDC).

La Route nationale n°1 constitue la pièce maîtresse du système de transport routier en République Démocratique du Congo. Elle permet de relier sur environ 3 130 km, les ports de Banana et Matadi aux grandes villes de l'ouest du pays, en allant du sud de Lubumbashi, jusqu'à la frontière zambienne.

Lire aussi : Inauguration de Tanger Med II : au Maroc, le «méga-hub» portuaire triple ses capacités

Le projet de réhabilitation de ce tronçon, long de 622 km, revêt un fort potentiel intégrateur notamment, dans le contexte politique, économique et social de la RDC.

Ce décaissement de 70 millions de dollars de la part de la Banque Africaine de Développement (BAD) n'est pas le premier approuvé par la Banque à l'endroit de la RDC. L'institution avait déjà financé les travaux d'aménagement et de bitumage des tronçons routiers de Nsele-Lufimi (94 km) et de Kwango-Kenge (70km).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/07/2019 à 7:55 :
Que les suivies soient efficaces.. Par ce que si cet argent est déposé dans les mains des personnes..autorités congolaises..il aura de reports et de reports..et puis cet argent passera dans le passé composé..(destination inconnue)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :