RDC : la BAD veut « passer à l'acte » et financer les travaux du barrage Inga III

 |   |  243  mots
(Crédits : kiri - Fotolia.com)
A la faveur d'une visite de quatre jours effectuée en République Démocratique du Congo (RDC), le Président de la Banque Africaine de Développement (BAD), Akinwumi Adesina a annoncé la volonté de son institution de financer les travaux de réalisation du barrage hydroélectrique Inga III, situé dans la province du Kongo Central. La Banque avait déjà financé les études de faisabilité du projet, à hauteur de 73 millions de dollars.

« La BAD a décidé de porter à cœur le projet Grand Inga, parce que la RDC est une puissance énergétique au cœur de l'Afrique et l'exploitation maximale des potentialités du site d'Inga peut favoriser l'industrialisation de l'Afrique ». C'est en ces termes que le patron de la BAD a affirmé l'intention de la banque de financer la construction de cet énorme barrage dans le centre du pays.

Au cours de sa visite sur le site, Akinwumi Adesina s'est montré émerveillé par ce « don divin » situé dans la vallée de Buindi : « Le temps des discours est révolu, il faut passer à l'acte [...] Ce projet pharaonique est susceptible de satisfaire non seulement la forte demande intérieure de la RDC, mais aussi booster l'industrialisation de l'Afrique en desservant près de la moitié du continent ».

Un barrage... pour franchir un nouveau cap

En effet, le barrage hydroélectrique Inga III, une fois construit, pourra être en mesure de produire plus de 100 000 mégawatts, soit 5 fois plus que la capacité de production actuelle d'Inga I et II. De quoi impacter fortement le développement du pays et de la région.

D'ailleurs lors du dîner offert en son honneur après la visite par le Chef de l'Etat congolais Félix Tshisekedi, le n°1 de la BAD s'est dit convaincu d'un prochain avènement d'une alternance sur le plan du développement en RDC, après celle sur le plan politique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/06/2019 à 9:24 :
Que l'électricité soit à la porte de tout les consommateurs et à un prix raisonnable.
a écrit le 24/06/2019 à 15:58 :
Le barrage hydroélectrique Inga III, une fois construit, pourra être en mesure de produire environ 11 000 mégawatts, et non plus de 100 000 mégawatts. C'est plutôt le projet grand Inga, pris dans son ensemble, qui aura la capacité de produire environ 100 000 mégawatts.
Merci.
Trésor Badibake, Kinshasa, RDC.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :