Gabon : le malaisien Petronas étend son périmètre d’exploration

 |   |  338  mots
(Crédits : DR.)
Au Gabon, la compagnie pétrolière Petronas étoffe sa superficie d'exploration en offshore avec deux nouveaux blocs. La société prévoit également d'exploiter un des puits de sa découverte de Boudji au cours de l'année 2020.

Au Gabon, le groupe pétrolier et gazier Petronas annonce l'octroi de deux nouveaux blocs F-12 et F-13, adjacents à sa découverte de Boudji. Au niveau du bloc bloc F-12, Petronas étudie le gisement de Mbama dont le forage est prévu dans deux ans. Le prospect situé à une profondeur d'eau de 500 mètres, se trouve non loin de Boudji. Pour ce qui est du bloc F-13, il est adjacent à la découverte Boudji et abrite le prospect de Jove Marine. Le groupe d'origine malaisien y réalise actuellement des essais sismiques et prévoit son forage vers décembre 2020. Jove Marine se situe à environ 50 kilomètres au nord-ouest de Boudji, à une profondeur d'eau de 700 m.

Lire aussi : Gabon : le gouvernement doit maintenir le rythme des réformes, selon le FMI

Pour ce qui est de la réserve d'hydrocarbure à Boudji, Petronas a indiqué qu'elle a montré des signes préliminaires positifs avec la confirmation d'un réservoir de 90 m de bonne qualité. Le puits d'évaluation découvert en 2018 dans le bloc F-14 sera développé dès 2020. C'est le 5 mai 2018 que PC Gabon Upstream S.A. (PCGUSA), filiale de Petronas, avait annoncé une nouvelle découverte de pétrole et de gaz à partir de son puits d'exploration Boudji-1 dans le bloc F14 (Likuale), situé au sud du Gabon.

« En plus de stimuler l'industrie pétrolière et gazière du Gabon, cette découverte stimulera également les activités de croissance dans la région et complétera nos réalisations en matière de construction d'un portefeuille important en eau profonde à l'échelle mondiale », a déclaré le vice-président exécutif et chef de la direction d'Upstream, Petronas, Datuk Mohd Anuar Taib.

Pour renforcer sa présence en Afrique, plus précisément se positionner en Afrique de l'Ouest, Petronas a récemment signé un accord avec l'Australien FAR Ltd, portant sur une participation de 40% dans les licences de pétrole offshore des blocs A2 et A5 situés au large de la Gambie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :