Cameroun : Le fonds Africa50 acquiert 15% du capital du projet hydroélectrique Nachtigal

 |   |  406  mots
(Crédits : PL)
Le fonds d’investissement Africa50, une plateforme panafricaine d’investissement dans les infrastructures est désormais partenaire du projet hydroélectrique Nachtigal au Cameroun. L’ouvrage aux capacités de production estimées à près de 3 000 GWh par an et attendu en 2022 devrait permettre de couvrir 30% des besoins énergétiques du pays.

L'organisme financier de la Banque africaine de développement (BAD) a annoncé ce mardi 4 décembre l'acquisition de 15% du capital de Nachtigal Hydro Power Company (NHPC). Cette dernière est la société en charge de la centrale hydroélectrique de Nachtigal au Cameroun. Les deux parties ont procédé hier à la signature d'un accord à Yaoundé, au terme duquel le gouvernement cède la moitié de ses parts dans le projet à Africa50, équivalant à 15% du capital.

Le nouveau montage financier devrait permettre d'engranger des fonds pour accélérer le projet dont la fin des travaux est attendue en 2022, mais aussi de libérer des fonds publics camerounais pouvant être affectés à d'autres projets. A l'issue de cette opération, le capital de NHPC a été réparti entre EDF (40%), IFC (20%), l'État du Cameroun (15%), Africa50 (15%) et STOA (10%).

Objectif 3000 GWH par an

Le projet comprend, dans le cadre d'un contrat de concession de 35 ans, la construction et l'exploitation d'un barrage et d'une usine hydroélectrique sur le fleuve Sanaga au niveau des chutes de Nachtigal, situées à 65 km au Nord-Est de Yaoundé. Il inclut également la construction d'une ligne de transmission de 50 km jusqu'à Nyom. C'est un projet gigantesque composé d'un barrage principal en béton compacté, d'un canal usinier alimentant une centrale hydroélectrique. Aussi, le projet comporte un poste de production ouvert et une ligne de transport d'énergie en 225 kV d'une longueur de 50 km pour acheminer l'électricité jusqu'au poste d'arrivée à Nyom 2 à l'entrée nord de Yaoundé. L'ouvrage comporte également une microcentrale hydroélectrique implantée pour turbiner le débit réservé de l'aménagement, pour un meilleur respect des normes environnementales.

« A côté, des ouvrages annexes nécessaires au chantier de construction, à l'exploitation et à la maintenance de la centrale hydroélectrique (routes, cité, bâtiments annexes, réseaux ...) ont été mis en place », explique de Nachtigal Hydro Power Company (NHPC) sur sa plateforme. « La mise en service opérationnelle de la centrale sera échelonnée entre 2021 et 2022 ».

Révolutionner le secteur de l'énergie

Véritable priorité nationale, Nachtigal s'inscrit dans la mise en œuvre du plan de développement du Cameroun pour favoriser la viabilité du secteur de l'énergie et l'accès à l'électricité. L'électricité produite sera vendue à l'opérateur national actuel, à un prix compétitif, au bénéfice des consommateurs camerounais et du développement économique et industriel du pays, selon les autorités camerounaises.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :