Télécoms : Le Togo va attribuer deux nouvelles licences

 |   |  386  mots
(Crédits : REUTERS/Tim Wimborne)
Après l'annonce d'attribution de trois nouvelles licences de fourniture d'accès internet, le Togo vient de lancer un appel d'offres pour deux nouvelles licences. Objectif, vulgariser l'accès à Internet dans un pays qui parvient difficilement à connecter 10% de sa population

Le Togo veut faire passer l'accès au haut débit du statut de produit de luxe à celui de produit de grande consommation. Le gouvernement togolais a lancé, le 07 octobre dernier, un avis à manifestation d'intérêt pour attribuer deux (2) nouvelles licences pour la fourniture de services d'accès à internet.

« Les services visés recouvrent les services d'accès Internet au niveau national, la fourniture de liaisons, la fourniture d'adresses IP, la fourniture de services Internet, la location d'infrastructures, les services d'accès à travers des Hotspots (Wi-Fi) ainsi que des services à valeur ajoutée », précise le gouvernement togolais dans son appel d'offres pour l'attribution des licences.

Cette initiative s'inscrit dans le cadre du développement du secteur de l'économie numérique plus particulièrement du développement du marché de l'internet dans le pays. Un objectif que Lomé compte atteindre via le lancement de plusieurs projets dans le secteur des télécommunications. Premier étape dans l'accès à Internet, le gouvernement a lancé la construction d'un « data center » pour le développement de contenus numériques locaux et un point d'échange internet (IXP). D'un autre côté, dans le projet e-gouvernement, un réseau fibre optique de plus de 250 kilomètres a été déployé à Lomé, la capitale.

Moins de 8 % de Togolais connectés à Internet

Pour Cina Lawson, la ministre togolaise des Postes et de l'économie numérique, le pays veut « capitaliser sur ces projets, renforcer la concurrence sur ce segment de marché, améliorer la qualité de service, et surtout, permettre aux consommateurs togolais d'avoir le choix entre plusieurs fournisseurs de services Internet ».

Au Togo, pays de 7 millions d'habitants, seulement 7,1% de la population dispose de connexion internet en usage individuel selon les données du rapport 2016 State of Broadband 2016 de l'Union internationale des télécommunications (UIT). Selon des chiffres gouvernementaux, 4,6 millions d'utilisateurs sont équipés de téléphone mobile. Le marché togolais de la téléphonie dominé par les opérateurs a compté 1,2 million d'abonnés en 2015.

Et à noter que l'appel pour les deux licences lancé par le gouvernement togolais,  marque le début de l'attribution de trois licences dont l'annonce avait été faite en août dernier. Les négociations avec les opérateurs locaux, principalement Togo Cel et Moov, devraient débuter dans les prochaines semaines.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/02/2017 à 16:55 :
Au togo la concurrence n'existe pas car tout est dans les mains directement ou indirectement de la famille Eyadema , qu'elle partage avec les caciques du regime.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :