Aerial Industries, une startup nigériane suivie de très près par Airbus

 |   |  390  mots
(Crédits : Pixabay)
Le géant européen de l’aéronautique, Airbus, démarre la troisième saison de son programme d’accompagnent des starups qui développent des idées porteuses de potentiel tant dans l'industrie aérospatiale que dans le domaine humanitaire. Et pour cette troisième édition, c’est la start-up nigériane Aerial Industries qui a été sélectionnée en Afrique. Celle-ci joindra 11 autres startups retenues pour une formation de six mois en Europe.

Aerial Industries est une start-up à suivre de très près. La jeune pousse nigériane fait partie des douze petites entreprises sélectionnées cette année par l'accélérateur de start-up Airbus BizLab dans le cadre d'un programme d'accompagnement. Pendant six mois, les fondateurs de cette entreprise naissante qui développe des drones de haute performance pour la pulvérisation des cultures dans les exploitations agricoles des pays en développement, vont bénéficier d'une formation supplémentaire dans le domaine de l'industrie aérospatiale sur les sites de Hambourg et de Toulouse de Airbus, leader européen de l'aéronautique, indique un communiqué de la compagnie.

La première phase se clôture par une journée de démonstration (« Demo Day »), au cours de laquelle les créateurs d'entreprise ont la possibilité de présenter leurs startups à la direction, aux investisseurs et aux partenaires industriels d'Airbus. Les jeunes entreprises ont ainsi la possibilité d'être pleinement intégrées dans une entreprise mondiale dès le départ.

Plus de 2000 candidatures cette année

« Etre pris sous l'aile d'Airbus BizLab est une excellente opportunité pour nous. Cela nous donne accès à l'incroyable expertise d'Airbus dans la technologie des drones ainsi qu'une visibilité mondiale qui nous aidera à nous positionner vis-à-vis de nos futurs marchés et partenaires », se félicite Ndubisi Arinze Eze, fondateur d'Aerial Industries et qui se vante d'avoir mis en place une technologie rapide, moins chère et plus précise que les tracteurs.

L'accompagnement de l'accélérateur semble ainsi prometteur et en plus de cela, BizLab qui fait partie intégrante de la stratégie d'innovation qu'Airbus adopte « une approche hybride », réunissant des startup externes et des « intrapreneurs » basés à Airbus, qui travailleront ensemble pour s'assurer qu'il sera possible de commercialiser leurs innovations, explique le communiqué d'Airbus avant d'ajouter que le fait d'être accepté dans le programme va permettre à ces nouvelles startups de rejoindre un groupe illustre de 56 startups et projets ayant déjà suivi ce programme avec succès.

Cette année, l'incubateur a reçu plus de 2000 candidatures en provenance du « monde entier ». Les entreprises sélectionnées sont originaires de neuf pays différents, du Vietnam au Nigeria, elles couvrent un large éventail de sujets, allant du Big Data aux drones et à la robotique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :